Café-vélo au marché de Sotteville – 14 mars

Dans le contexte des mesures sanitaires actuelles, difficile de maintenir une rencontre mensuelle. Pour cette édition, une exception, au lieu du 10, le café-vélo mensuel aura lieu dimanche 14 mars à partir de 11h au marché de la place de l’Hôtel de Ville à Sotteville-lès-Rouen.
Nous serons sur la place au niveau du restaurant Wasabi. Retrouvons-nous autour d’un café et d’un thé bien chauds apportés par Sabine, pour discuter vélo. Pensez à amener un gobelet, nous nous chargeons du café ! Au plaisir de vous rencontrer.

Forfait Mobilités Durables

Présentation du dispositif

Le Forfait Mobilités Durables est une des mesures phare de la Loi d’Orientation des Mobilités votée le 24 décembre 2019. Il prévoit la mise en place, facultative pour les employeurs, d’une participation aux frais de déplacement domicile-travail de leurs employés utilisant le covoiturage et/ou le vélo. Ce forfait est exonéré d’impôt sur le revenu et de cotisations sociales jusqu’à 400 euros par an et par salarié, et peut être cumulé avec la prise en charge partielle de l’employeur des frais d’abonnements aux transports publics, dans la limite de 400 euros par an.

Lors de l’examen du projet de loi de finances, l’Assemblée Nationale a introduit un nouvel article 14 _ter visant à porter ce plafond à 500 euros.

Si cette mesure présente un caractère incitatif pour les employés pour l’utilisation de moyens de transport durables, son inconvénient majeur tient dans son caractère facultatif.

Salariés, faites connaître cette mesure à vos employeurs. Outre une contribution au problème du dérèglement climatique dont ils pourront se prévaloir, ils pourront également revendiquer inciter leurs employés à utiliser des modes de déplacement qui les maintiennent en forme, ce dont ils pourront eux-mêmes bénéficier. En effet, les employés utilisant le vélo sont en meilleure santé et ont en moyenne moins d’arrêts de travail.

Ministère de la Transition Ecologique

service-public.fr

URSSAF

Le cas de la fonction publique

Si la mesure est facultative pour les employeurs dans le cas général, elle est effectivement mise en œuvre dans les fonctions publiques de l’État, territoriale (si une délibération le prévoit) et hospitalière avec les spécificités suivantes. Le montant du forfait est fixé à 200€ par an (le rapporteur du texte au Sénat relève que ce montant n’est pas assez élevé pour être incitatif). Le forfait n’est par ailleurs pas cumulable avec la prise en charge par l’employeur de 50% du montant de l’abonnement à un service de transport public ou l’abonnement à un service de location de vélo.

Mise en œuvre

Les employés éligibles doivent adresser à leur employeur une demande pour bénéficier du Forfait Mobilités Durables avant la fin de l’année civile et percevront la prime l’année suivante.

Dans la fonction publique, le forfait d’un montant de 200 € est accordé aux agents ayant déclaré sur l’honneur avoir effectué au moins 100 jours de déplacement domicile-travail en utilisant un mode de transport éligible. Pour l’année d’entrée en vigueur du dispositif (11 mai 2020) le montant est ramené à 100€ pour un seuil de déclenchement de 50 jours. La prise en charge à 50% par l’employeur du montant de l’abonnement à un service de transport public ou l’abonnement à un service de location de vélo peut être perçue pour la première partie de l’année.

Adressez vos demandes

Il nous été signalé que certaines administrations relevant de la fonction publique n’avaient pas connaissance du dispositif et ne pouvaient y donner suite. Ce faisant, elles se mettent en infraction au regard d’un texte de loi voté en décembre 2019 et dont les décrets d’application ont été publiés par anticipation lors du premier déconfinement pour inciter les agents à privilégier les modes de déplacements durable. Par ailleurs, il n’est pas acceptable que des agents soient privés de leur droits du fait d’un défaut dans l’organisation de leur administration.

Nous incitons donc fortement les personnes éligibles à adresser leur demande à leur employeur dans les délais prévus, c’est-à-dire avant le 31 décembre 2020.

Pour ce faire, nous vous proposons un modèle de demande incluant une déclaration sur l’honneur. Nous pointons également le formulaire proposé par le Rectorat de Normandie pour les agents de l’Éducation Nationale.

Textes de référence

Décret n° 2020-541 du 9 mai 2020 relatif au « forfait mobilités durables »

Décret n° 2020-543 du 9 mai 2020 relatif au versement du « forfait mobilités durables » dans la fonction publique de l’Etat

Arrêté du 9 mai 2020 pris pour l’application du décret n° 2020-543 du 9 mai 2020 relatif au versement du « forfait mobilités durables » dans la fonction publique de l’Etat

Décret n° 2020-1547 du 9 décembre 2020 relatif au versement du « forfait mobilités durables » dans la fonction publique territoriale

Requalification de l’Avenue Jean Jaurès à Petit-Quevilly

Le projet de requalification de cette avenue, qui a débuté cet été sur sa tranche centrale, et sur laquelle les platanes ont déjà abattus pour conserver du stationnement, prévoit d’abattre tous les autres. Le projet est actuellement suspendu par la Métropole. La Mairie avait brièvement évoqué ce projet en 2019 lors d’une réunion où Sabine était présente, et avait promis une consultation, qui n’a jamais eu lieu. L’association écrit à la Métropole et à la Mairie, pour que la concertation citoyenne devienne systématique.

5oct20Concertation

Bourse aux vélos – samedi 19 septembre

Des vélos pour tous à la rentrée ! Samedi 19 septembre à la Friche Lucien, l’association Sabine organise sa bourse aux vélos de la rentrée. Le principe est celui d’un dépôt-vente:

10h30-13h30: dépôt des vélos. Amenez votre vélo (il doit être « roulable ») ou vos accessoires de vélo à vendre. La présentation d’une pièce d’identité sera obligatoire. Nous vous aiderons à déterminer un prix de vente si besoin. Si votre vélo est vendu, une participation de 3€ (vente<=50€) ou de 5€ (vente >50€) sera demandée en faveur de l’association. L’adhésion à l’association n’est pas obligatoire. Si le vélo ou accessoire n’est pas vendu, il faudra venir le(s) récupérer avant 17h30.

14h-17h: exposition et vente des vélos. Venez voir les vélos déposés, les essayer, et trouver votre monture… Pour essayer, il faudra vous munir d’une pièce d’identité à laisser en caution.

Avant 17h30: Récupération de la somme de vente ou du vélo/accessoire invendu(s).

ATTENTION: pour des raisons sanitaires, le port d’un masque sera obligatoire pour le dépôt et/ou la vente. Le respect de la distanciation physique vous sera demandée, et l’accès à l’espace de dépôt sera régulé. Les vélos déposés auront été nettoyés (guidon, selle) par nos soins. Du gel hydroalcoolique sera disponible.

Apéro-vélo à la Friche Lucien – jeudi 10 septembre

Le 10 de chaque mois, Sabine vous propose de nous, de vous, rencontrer pour discuter vélo de manière informelle et conviviale.
Pour cette rentrée, ce sera apéro-vélo, jeudi 10 septembre à partir de 18h30, à la Friche Lucien (entrée place Carnot, Rouen rive gauche) !

Des arceaux sont disponibles à l’extérieur. À noter: un de nos membres amènera pied et outils. Si vous avez de petites réparations ou réglages et dans ce cas seulement, rentrez avec votre vélo !

Disponible sur place: un bar et food-truck pour se restaurer.

Crédit photo: Virgile Thersiquel

Apéro-vélo sur les quais 10 juillet

Le 10 de chaque mois, SABINE vous propose de nous, de vous, rencontrer pour discuter vélo de manière informelle et conviviale.

Pour celles et ceux qui ne sont pas partis en vacances, apéro vélo, vendredi 10 juillet à partir de 18h30, sur les quais bas rive gauche (entre les ponts Corneille et Boieldieu).

Apportez votre verre et de quoi le remplir ! Et également de quoi pique-niquer. Des food trucks se tiennent également à proximité.

Bourse aux vélos – samedi 4 juillet

Si vous avez raté la bourse à Sotteville, ne ratez pas le rattrapage, samedi 4 juillet, esplanade Tony Larue à Grand-Quevilly. L’association Sabine organise une nouvelle bourse aux vélos, avec le soutien de la Ville ainsi que celui de l’association Guidoline. Le principe est celui d’un dépôt-vente:

10h30-13h30 Dépôt des vélos: amenez votre vélo (il doit être « roulable ») ou vos accessoires de vélo à vendre. La présentation d’une pièce d’identité sera obligatoire. Nous vous aiderons à déterminer un prix de vente si besoin. Si votre vélo est vendu, une participation de 3€ (vente<=50€) ou de 5€ (vente >50€) sera demandée en faveur de l’association. L’adhésion à l’association n’est pas obligatoire. Si le vélo ou accessoire n’est pas vendu, il faudra venir le(s) récupérer avant 18h.

14h-17h Exposition et vente des vélos: venez voir les vélos déposés, les essayer, et trouver votre monture… Pour essayer, il faudra vous munir d’une pièce d’identité à laisser en caution.

Avant 18h: Récupération de la somme de vente ou du vélo/accessoire invendu(s).

ATTENTION: pour des raisons sanitaires, le port d’un masque sera obligatoire pour le dépôt et/ou la vente. Le respect de la distanciation physique vous sera demandée, et l’accès à l’espace de dépôt sera régulé. Les vélos déposés auront été nettoyés (guidon, selle) par nos soins. Du gel hydroalcoolique sera disponible.

https://www.facebook.com/events/728619011282027/

Bourse aux vélos – samedi 13 juin

Des vélos pour tous ! Samedi 13 juin, place de l’Hôtel de ville à Sotteville, l’association Sabine organise une bourse aux vélos, avec le soutien de la Ville ainsi que celui de l’association Guidoline. Le principe est celui d’un dépôt-vente:

10h-13h Dépôt des vélos: amenez votre vélo (il doit être « roulable ») ou vos accessoires de vélo à vendre. La présentation d’une pièce d’identité sera obligatoire. Nous vous aiderons à déterminer un prix de vente si besoin. Si votre vélo est vendu, une participation de 3€ (vente<=50€) ou de 5€ (vente >50€) sera demandée en faveur de l’association. L’adhésion à l’association n’est pas obligatoire. Si le vélo ou accessoire n’est pas vendu, il faudra venir le(s) récupérer avant 17h.

13h30-16h30 Exposition et vente des vélos: venez voir les vélos déposés, les essayer, et trouver votre monture… Pour essayer, il faudra vous munir d’une pièce d’identité à laisser en caution.

Avant 17h: Récupération de la somme de vente ou du vélo/accessoire invendu(s).

ATTENTION: pour des raisons sanitaires, le port d’un masque sera obligatoire pour le dépôt et/ou la vente. Le respect de la distanciation physique vous sera demandée, et l’accès à l’espace de dépôt sera régulé. Les vélos déposés auront été nettoyés (guidon, selle) par nos soins. Du gel hydroalcoolique sera disponible.

https://www.facebook.com/events/276064983767393/

Urbanisme tactique pour des aménagements cyclables temporaires à Rouen : nos propositions

Les propositions concrètes de SABINE adressée à la Métropole Rouen Normandie et la ville de Rouen sur les nécessaires partages de la voirie pour un apaisement des espaces publics dans la situation post-confinement.

Contrairement au temps long habituel de la ville, cette situation inédite nous montre, à travers dèjà de nombreux exemples en France et ailleurs, qu’on peut agir vite … et bien !

Il n’existe aucune opposition juridique à de telles initiatives. Il s’agit d’un changement
d’exploitation de la voirie exigeant la prise d’un arrêté de circulation par l’autorité investie du pouvoir de police, au même titre que les autres mesures de police. Nous demandons des études en urgences à la métropole sur ces propositions et nous attendons des réponses.

[mise à jour du 3 mai] : Une première réunion à eu lieu avec la Métropole le 29 Avril et des associations (dont Sabine) : vous en trouverez ci-dessous également un compte-rendu ainsi que le communiqué de presse de notre association à l’issue de celle-ci, et celui de la Métropole. Dores et déjà, plusieurs décisions ont prises, On avance doucement … à suivre !

• Neutralisation de voies sur certains axes routiers de la Métropole permettant l’usage des modes de transports doux. La mesure sera opérationnelle dès la semaine prochaine pour la voie de droite d’Est en Ouest du quai Gaston Boulet et pour l’avenue du Mont Riboudet. Le calendrier d’application de ces mesures à d’autres axes routiers sera publié la semaine prochaine.
• La relance de la prime pour l’acquisition de vélos électriques, cargos et pliables.
• Les modalités de lancement d’un dispositif d’aide à la réparation de vélos fléché vers les réparateurs.
• La gratuité temporaire des abonnements pour l’utilisation du réseau Cy’clic.

[ mise à jour du 4 mai ] Une première voie aménagée ce lundi : à voir en image sur Tendance-Ouest

[…] quai Gaston-Boulet et avenue du Mont-Riboudet : Il s’agit du premier aménagement « tactique », c’est-à-dire profitant de la baisse du trafic routier et du déconfinement prochain pour laisser plus de place aux modes de transport doux.
[…]
Deux autres aménagements de ce type doivent être mis en place prochainement sur le territoire de la Métropole Rouen Normandie (MRN) qui doit dévoiler prochainement le calendrier. C’est notamment l’association Sabine qui a porté ces idées, présentées lors d’une réunion avec la MRN le mercredi 29 avril.

https://www.tendanceouest.com/actualite-361283-en-images-rouen-premiers-amenagements-cyclables-lies-au-deconfinement.html

Le document résumant nos propositions ci-dessous (PDF, 0,7 Mo)

urbanisme-tactique-sabine-V5

[ urbanisme-tactique-sabine-V5.pdf ]

… notre document spécifique aux « services » vélo à mettre en place (PDF)

Servives-tactique-vf

[ services-tactique-vf.pdf ]

Le Compte-rendu de la réunion du 29 avril (PDF)

CR-EXTERNE-réunion-métropole-200429

[ CR-EXTERNE-réunion-métropole-200429.pdf ]

Notre communiqué de presse du 3 mai (PDF)

cp3-5-20-version-finale

[ cp3-5-20-version-finale.pdf ]

Le Communiqué de la Métropole :


REVUE DE PRESSE :

Sur France Bleue Normandie (01/05/) : Déconfinement : l’usage du vélo encouragé par la métropole de Rouen

On vous avait mentionné, sur France Bleu Normandie, un réaménagement prochain du plan de circulation pour les vélos dans la métropole de Rouen, et des propositions d’une association locale. À l’approche du déconfinement progression à partir du 11 mai, la métropole Rouen Normandie a bien confirmé avoir pris quatre décisions en faveur des usagers de vélo dans et autour de la ville de Seine-Maritime. Avec dans l’idée d’encourager davantage de personnes à utiliser un moyen de transport propre… forcément, avec la crise sanitaire du coronavirus Covid-19 et les mesures de distanciation, les transports en commun risquent d’être quelque peu boudés.

https://www.francebleu.fr/infos/transports/deconfinement-l-usage-du-velo-encourage-par-la-metropole-de-rouen-1588344188


sur France3 Normandie (21/04) :

Installer rapidement des aménagements provisoires sur la chaussée pour réduire la place de la voiture et favoriser la pratique du vélo, voilà la demande de l’association SABINE, qui en cette fin avril 2020, s’adresse aux élus (mairie et métropole de Rouen) pour préparer « l’après-confinement ». [Elle] explique, exemples et schémas à l’appui qu’il est possible de modifier la circulation sur les grands axes rouennais.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/seine-maritime/rouen/deconfinement-rouen-association-sabine-demande-mise-place-voies-reservees-au-velo-1819100.html

lire et écouter sur Tendance Ouest (23/04) : « Métropole de Rouen. Ils veulent profiter du déconfinement pour développer les pistes cyclables »

« Nous prenons des secteurs de la ville où il n’y a pas d’aménagement cyclable existant, où il y a une grosse capacité de voirie et où il y a moins de trafic routier actuellement […]

…Outre la desserte des équipements de santé, l’association écoute aussi les doléances de nombreux cyclistes qui veulent de meilleures liaisons avec les plateaux Nord et Est, d’où une proposition d’aménagement de la route de Bonsecours. »
« L’association espère des décisions rapides d’ici le lundi 11 mai et la fin du confinement. »

https://www.tendanceouest.com/actualite-360225-metropole-de-rouen-ils-veulent-profiter-du-deconfinement-pour-developper-les-pistes-cyclables.html

une double page de Paris-Normandie (22/04) : « En Normandie, le vélo sera-t-il le moteur du déconfinement ? »

« Profitons de cette crise pour permettre de mieux partager l’espace public. Pour permettre à des citoyens qui vont se déplacer pour aller travailler ou faire des courses d’utiliser le vélo (…) tout en sécurisant leurs déplacements.

https://www.paris-normandie.fr/actualites/societe/en-normandie-le-velo-sera-t-il-le-moteur-du-deconfinement-NC16728489

sur France Bleue Normandie (28/04) « Déconfinement : vers une modification du plan de circulation pour faire plus de place au vélo à Rouen »

Dans une agglomération où le trafic est dense en temps normal, « il faut trouver des solutions provisoires pour éviter que tout le monde prenne sa voiture ». Le sujet est sensible et « il ne faut pas que ce soit contre-productif » précise la directrice générale adjointe du département  « espace public et mobilité » de la métropole rouennaise. Catherine Goniot explique : « L’idée c’est de prendre de la place sur la voiture et de laisser de l’espace pour les vélos sur les grands axes et notamment sur les routes à deux fois deux voies. » Sur quels axes ? « On est en train de les identifier. Ça fait déjà un moment qu’on y travaille avec les élus pour faire des propositions qu’on va valider d’ici la fin de cette semaine ». 
[…]
Avec le déconfinement, les défenseurs du vélo ont bien l’intention de se faire entendre. « Le confinement, comme le déconfinement annoncé comme progressif, libèrent de l’espace public par une diminution de la circulation automobile » affirme Guillaume Grima pour l’association, « Nous considérons que dans le même temps, _nos concitoyens vont avoir envie de profiter du vélo qui va leur éviter les transports en commun_. Ces deux paramètres doivent inciter la métropole de Rouen à mettre en place des aménagements temporaires cyclables dans les rues avec de la peinture jaune et des balises en plastique qui pourront être modifiables une fois que la situation sera revenue à la normale. » 

https://www.francebleu.fr/infos/transports/deconfinement-velo-amenagement-rouen-1588002682
Continuer la lecture

Café-Vélo mardi 10 Mars

Le prochain Café-Vélo mensuel c’est mardi 10 Mars (Rouen)
Ne soyez pas timides, venez nous rencontrer et vous rencontrer !
C’est informel, convivial et tout le monde est sympa (tous les cyclistes ne le sont-ils pas d’ailleurs ? 😉 )
Rdv chez « Papa mousse » 2 place Saint Marc, 76000 Rouen

Conseils, discussions, partage d’expériences, idées, coups de cœurs et coups de gueules .. autour d’un verre. Rencontrez nous, rencontrez vous : un rendez-vous régulier (tous les 10 de chaque mois), et ouvert à tou·te·s !

Pour les : néophytes, avaleurs de kilomètre, futurs cyclistes, vélotaffeurs aguerris, voyageurs à vélo, team vélo-cargo, team vélo-pliant, team-siège-enfant, vae, vélo sec, bricoleurs, petits cyclistes, urbain, péri-urbains, [complétez]

https://www.facebook.com/events/810029192826629/


A noter également dès à présent sur vos agendas :
Vendredi 27 mars : Assemblée Générale Annuelle de Sabine.

Bilans, points sur les dossiers en cours, les projets et élection du bureau/ca. Adhérent·e·s vous recevrez une convocation pour ce moment important de la vie de l’association (c’est aussi l’occasion si vous le souhaitez de vous y impliquer)
(18h30, à la Halle aux Toiles de Rouen)

Vélo dans la Métropole : et si on passait (enfin) à la vitesse supérieure … ?

Après avoir mis à disposition un document de synthèse « pistes de réflexion » concernant le vélo à tous les candidats et co-organisé un débat, deux articles de presse à lire, où Sabine fait un petit point à moins d’un mois des élections municipales :

« L’association rouennaise Sabine compte sur les élections pour favoriser la pratique du vélo » à lire dans Paris-Normandie

À l’échelle de la métropole, « il faut développer un réseau structurant, avec une réelle continuité », [….] les installations actuelles sont « illisibles » et « inconfortables », […]
2020 apparaît comme une année décisive. « Après les élections, nous prendrons des rendez-vous tout de suite. Au-delà de la déception, le manque d’action pourrait devenir une source d’énervement », […] Parmi ses projets phares, l’installation d’une maison du vélo, idéalement près de la future gare SNCF, où seraient proposés « des services en tous genres, un atelier de réparation, du conseil en mobilité, voire une agence de voyages ». « On espère que le futur mandat sera celui du vélo. »

https://www.paris-normandie.fr/actualites/societe/l-association-rouennaise-sabine-compte-sur-les-elections-pour-favoriser-la-pratique-du-velo-KC16363382

« À Rouen, l’association Sabine milite pour un « mandat du vélo » à l’issue des municipales » à lire chez 76Actu

le précédent mandat a été marqué par « un manque d’ambition » au niveau métropolitain. Ils demandent à être, eux et les autres acteurs associatifs du territoire, clairement associés à l’élaboration des projets à l’avenir via « une convention rendant la concertation systématique ».
[…] Même si la situation va en s’améliorant d’après le ressenti des cyclistes, le « retard est immense, historique », selon Guillaume Grima, à Rouen comme dans les villes environnantes.
Ce retard pénalise les cyclistes qui sont déjà sur le vélo, mais aussi l’intermodalité ou encore les personnes qui voudraient devenir cyclistes. On pense que les actes doivent arriver et que c’est le moment. On ne va pas pouvoir attendre six ans de plus.

https://actu.fr/normandie/rouen_76540/a-rouen-lassociation-sabine-milite-mandat-velo-lissue-municipales_31540654.html

Réunion de présentation à Boos : « À vélo sur le plateau Est ! » (changement de date : mercredi 4 mars)

Présentation publique, co-organisée par l’association Plein Air et Sabine, relative aux aménagements cyclables sécurisés demandés par les cyclistes pour circuler sur le plateau et ses accès.

Rendez-vous le mercredi 4 mars à 20h30 à la salle Polyvalente la Gribotière à Boos pour échanger sur le sujet.

(la précédente date mercredi 12 février à la salle des loisirs de Boos a du être annulée indépendamment de notre volonté)

Venez nombreux !

Nos deux associations avaient déjà organisé une première réunion en novembre dernier sur le même thème, à Mesnil-Esnard. De nombreux habitants, des élus, des candidats, des adhérents, y avaient échangé sur le vélo en toute convivialité.

Voir aussi des pistes de réflexions dans ce document publié récemment par Sabine et Plein Air