Municipales 2020 : un débat entre les candidats

Les associations Effet De Serre Toi-Même et Sabine organisent jeudi 23 janvier, dans le cadre de la campagne des élections municipales, un débat entre des candidat⋅e⋅s déclarés. Ils viendront débattre des mesures à prendre pour limiter les effets des dérèglements climatiques et diminuer la pollution atmosphérique, notamment au niveau des territoires communaux et Métropolitain.

Une partie sera consacrée spécifiquement aux problématiques qui nous intéressent ici : « Le vélo en ville, quelles mesures incontournables à prendre en matière d’aménagement, de service de stationnement, d’inter modalité ? »

Pour y assister (Centre Jean-Texcier) c’est sur inscription à effetdeserretoimeme @ gmail.com, l’exiguïté de la salle ne nous permettant malheureusement pas d’accueillir beaucoup de public.
Ce débat sera très probablement retransmis en direct sur facebook

[lien facebook] https://www.facebook.com/events/151877382897377/

Les participant·e·s qui ont confirmé leur présence ou seront représentés sont :

Rappel : notre document de synthèse concernant le vélo a été envoyé à tous les candidats et est consultable ici Municipales 2020 : Sabine adresse des « pistes de réflexions » aux candidat·e·s


A noter également prochainement une après-midi débat, à laquelle Sabine est invitée en tant qu’intrevenant : « Quels moyens pour une nouvelle mobilité dans la métropole » le 1er février https://www.facebook.com/events/539727149957929/
(Rappel : Sabine ne se prononce / ne milite pas actuellement en faveur d’une gratuité totale des transports en commun dans la Métropole de Rouen)

La présentation :

Continuer la lecture

Municipales 2020 : Sabine adresse des « pistes de réflexions » aux candidat·e·s

Les prochaines élections municipales se dérouleront les dimanche 15 et mars 2020.
Sabine a élaboré un document présentant des « pistes de réflexions » qui sera envoyé à tous les candidat·e·s. Vous le trouverez ci-dessous.
Des pistes, donc, à envisager sérieusement pour apaiser et aménager l’espace public, concevoir une politique cyclable efficace afin de favoriser, augmenter et sécuriser ces déplacements.


Le récente enquête Baromètre des villes cyclables 2019 a établi un record de réponses, preuve s’il en était besoin qu’ici comme ailleurs le sujet vélo, et plus généralement les choix en matière d’aménagements et de déplacements dans nos territoires, seront l’un des enjeux majeurs de ces élections.
Dans la métropole, ce sont 7 communes (Rouen, Sotteville, Petit-Quevilly, Mesnil-Esnard, Bonsecours, Mont Saint Aignan, Bois-Guillaume) qui seront classées, contre 2 en 2017. Ces 1600 réponses précieuses (carte des points noirs et axes à aménager en priorité) sont aussi une occasion unique d’être prises en compte par les candidats.

Candidat·e·s : pour plus d’informations, ou si vous souhaitez échanger sur ces différents sujets n’hésitez pas à nous contacter > rouensabine @ fub.fr <

Depuis 1994 (25 ans), l’association Sabine Rouen défend, en toute indépendance, l’usage du vélo comme moyen de transport idéal pour les courts trajets et travaille au développement de l’usage du vélo au quotidien et au partage de la rue entre tous les usagers de l’agglomération de Rouen.

Pistes-de-réfléxions_Municipales-2020_0108-1

[ PDF ]

Premier café-vélo de l’année 2020 : vendredi 10 janvier au Café Couture, Rouen

Premier café-vélo de l’année !

Comme tous les mois(*), venez discuter vélo, de manière informelle, avec des cyclistes du quotidien de notre territoire, et des membres de l’association Sabine.

Rendez-vous vendredi 10 janvier Au Café Couture qui nous accueille en ce mois de janvier : c’est 7 rue Alsace Lorraine à Rouen.


Cyclistes aguerri.e.s ou occasionnels, débutants ou vélotafeurs, rencontrons nous afin de défendre ensemble l’utilisation du vélo comme (vrai) moyen de transport dans la Métropole de Rouen et de partager nos expériences, conseils, idées …

Se déplacer à bicyclette est économique et pratique, bon pour la santé et non polluant; on vous attend pour commencer cette année sur les chapeaux de roues (de vélo) !

https://www.facebook.com/events/969285196780063/

(*) les café-vélos Sabine ont lieu tous les « 10 » du mois, généralement vers 18h/19h en semaine, en fin de matinée lors de dimanches.

Café-Vélo du 10 décembre à Sotteville !

Pour le prochain café-vélo mensuel qui aura lieu mardi 10 décembre, on revient pour une deuxième tournée à Sotteville ! Comme tous les mois(*), venez discuter vélo, de manière informelle, avec des cyclistes du quotidien de notre territoire, et des membres de l’association Sabine.

Rendez-vous mardi 10 décembre 2019 au Bar « Le Rocher de Cancale » (Place de l’Hôtel de Ville à Sotteville)

Cyclistes aguerri.e.s ou occasionnels, débutants ou vélotafeurs, rencontrons nous afin de défendre ensemble l’utilisation du vélo comme (vrai) moyen de transport dans la Métropole de Rouen et de partager nos expériences, conseils, idées …

Se déplacer à bicyclette est économique et pratique, bon pour la santé et non polluant; on vous attend !

https://www.facebook.com/events/969285196780063

(*) les café-vélos Sabine ont lieu tous les « 10 » du mois, généralement vers 18h/19h en semaine, en fin de matinée lors de dimanches.

Baromètre de villes cyclables et « carte des points noir »

L’édition 2019 du Baromètre des villes cyclables a connu un succès incroyable et inattendu en réussissant le tour de force d’obtenir plus de 184 000 réponses au niveau national, qualifiant ainsi 763 villes.
C’est un record absolu qui place l’enquête du Baromètre des villes cyclables comme l’étude participative la plus massive et la plus importante jamais réalisée sur le vélo.

Avec 1 600 réponses, l’agglomération rouennaise a contribué au succès de cette édition 2019 .  MERCI ! Sabine se satisfait d’avoir participé à son niveau, grâce à son activité de mobilisations des cyclistes, à cette excellente progression : les réponses ici sont en augmentation d’un tiers par rapport à l’édition 2017.

L’autre grande nouvelle est que le Baromètre des villes cyclables classe 763 communes en 2019 contre 316 en 2017. Ce score montre une nouvelle fois l’appétence actuelle pour le sujet vélo en France à quelques mois des municipales 2020, et ce au-delà des cœurs de métropoles.

Dans la métropole, ce sont 7 communes (Rouen, Sotteville, Petit-Quevilly, Mesnil-Esnard, Bonsecours, Mont Saint Aignan, Bois-Guillaume) qui seront classées, contre 2 en 2017.

Le premier résultat dévoilé prend la forme d’une carte des points noirs et axes à aménager en priorité, une carte qui doit devenir un véritable outil d’aide à la décision pour les responsables des communes, et surtout des candidats aux municipales 2020 ! Cette carte est accessible sur carto.parlons-velo.fr

Ce module de cartographie – la grande nouveauté de l’édition 2019 – a permis aux usagers de remonter leurs priorités : les axes à aménager et les points noirs à résorber.
Sur notre territoire métropolitain les intersections, carrefours entre les grands axes est très largement souligné comme étant source de dangerosité, ce qui nous conforte dans nos revendications.

Les résultats des réponses aux questions, classements seront dévoilés dans un deuxième temps. Nous y reviendrons avec une analyse riche d’enseignements.
Nous croyons que l’action collective de tous les usagers peut faire changer les choses pour une métropole plus sécurisée pour les cyclistes et les piétons.

La FUB et SABINE appellent les territoires à se saisir de la carte des points noirs et axes à aménager en priorité pour mettre en place des mesures d’exception et faciliter la circulation à vélo en tant qu’alternative à la congestion automobile.

Retour sur la réunion des plateaux Est et rendez-vous dimanche

Un grand merci aux nombreuses personnes venues assister à la présentation des aménagements cyclables à réaliser sur le plateau est à Mesnil-Esnard mercredi 6 novembre. Les présentation et discussion ont été menées en tandem par Hélène et Christelle pour Association Plein Air et SABINE. Des élus, des candidats, des adhérents, des habitants qui ont échangé sur le vélo en toute convivialité.

Le diaporama projeté est disponible ici :

Présentation-Plateau-Est-nov-2019-réunion



Paris-Normandie y était présent et y revient avec un article : Plateau Est. Circuler à vélo sur le territoire n’est pas chose facile. Deux associations ont réclamé des actions concrètes aux élus et candidats aux prochaines municipales.

La D6014 à Mesnil-Esnard

[…] «C’est notre moyen de transport pour aller travailler. Le nombre croissant de vélos électriques le montre», expliquent les associations attentives à la protection de l’environnement et de la qualité de vie, qui ont présenté les propositions d’aménagements.
«La politique cyclable ne doit pas être accessoire. Il faut s’accrocher pour faire du vélo sur le plateau Est. Seulement, 60% des déplacements de moins de trois kilomètres sur le secteur se font en voiture faute d’équipements et de sécurité. Il y a beaucoup de choses à faire», ont lancé les bénévoles.
Montages photographiques à l’appui, elles ont fait des préconisations sur les axes principaux vers Rouen par la côte de Bonsecours, Waddington, le Mont-Gargan, mais aussi pour les déplacements entre communes et dans les centres-villes.
Ce qu’il en ressort ? «Il faut une vraie piste cyclable bidirectionnelle en site propre le long de la D6014. Elle est promise depuis vingt ans et est réalisable sans gêner la circulation».
[…]

article

Sachez également que le prochain café vélo aura lieu DIMANCHE 10 NOVEMBRE au bar Le Son Du Cor (rue Eau de Robec, Rouen) Rendez-vous à partir de midi
Comme tous les mois : , pour discuter vélo en toute convivialité au retour du marché.
Que vous soyez nouvel adepte du vélotaf, futur cycliste du quotidien, avaleur de kilomètres : rencontrez-vous, rencontrez nous et venez trinquer, discuter, vous renseigner…. Un Rendez-vous régulier (tous les 10 de chaque mois), informel et ouvert à tou·te·s !

(Changement de date !) > Balade lumineuse édition 2019 : vendredi 22 novembre 19H

Retrouvons-nous avec vos vélos et mille feux le VENDREDI 22 novembre 2019 pour la traditionnelle et joyeuse balade lumineuse dans les rues de Rouen.

(Malheureusement la préfecture ne nous a pas accordé au dernier moment le droit de balade ce samedi 16 nov, date initialement prévue (arrêté préfectoral interdisant les « manifestations » + interdisant le périmètre du centre-ville à cause des potentiels « gilets jaunes ») nous avons été contraint de reporter la balade à vendredi prochain 22 novembre rdv place des Emmurées 19h pour un départ à 19h30. Avec nos excuses et … à vendredi !)

rendez-vous pour le départ place des Emmurées à Rouen

  • 19h00 : diagnostic éclairage, stand sécurité, quiz et cadeaux, … avec les conseils éclairés de la vélo Ecole AVélo, l’association Sabine et avec le soutien de L’État (Sécurité Routière) et de la FUB
  • 19:30 : départ de la balade avec vos vélos illuminés pour une boucle dans le centre ville de Rouen – arrivée prévue sur les quais bas rive gauche.

[ fb ]

Cet évènement s’inscrit dans le cadre de la campagne « Cyclistes, Brillez! » de la FUB, et invite à se mobiliser et à sensibiliser les cyclistes à l’importance d’un bon éclairage : en effet, en automne et en hiver, les cyclistes sans éclairage ni accessoire renforçant leur visibilité sont particulièrement vulnérables. Voir et être vu, c’est vital !
La FUB s’est également doté fin 2017 d’une commission éclairage et réalise des tests sur différents dispositifs d’éclairages vélos avants et arrières, résultats à consulter ici.

Réunion de présentation : « À vélo sur les plateaux ! »

Présentation publique, co-organisée par l’association Plein Air et Sabine, relative aux aménagements cyclables sécurisés demandés par les cyclistes pour circuler sur le plateau et ses accès.

Rendez-vous le mercredi 6 novembre dès 20h à la salle des fêtes de Mesnil-Esnard pour échanger sur le sujet. Venez nombreux !

Vos avis et retours d’expériences en tant que cyclistes du quotidien, cyclistes occasionnels ou futur·e·s cyclistes seront également les bienvenus !
Voir aussi des pistes de réflexions dans ce document publié récemment par Sabine et Plein Air

« 

Café-Vélo le jeudi 10 Octobre : SABINE monte à Mont-Saint-Aignan

SABINE monte la cote pour venir vous rencontrer …
Rendez vous pour le café-vélo mensuel Brasserie Le Colbert (Place Colbert) à Mont Saint-Aignan à partir de 18:30 .


Comme tous les mois(*), venez discuter vélo, de manière informelle, avec des cyclistes du quotidien de notre territoire, et des membres de l’association Sabine.

Cyclistes aguerri.e.s ou occasionnels, débutants ou vélotafeurs, rencontrons nous afin de défendre ensemble l’utilisation du vélo comme (vrai) moyen de transport dans la Métropole de Rouen et de partager nos expériences, conseils, idées …

Se déplacer à bicyclette est économique et pratique, bon pour la santé et non polluant; on vous attend !

(*) les café-vélos Sabine ont lieu tous les « 10 » du mois, généralement vers 18h/19h en semaine, en fin de matinée lors de dimanches.

[facebook : https://www.facebook.com/events/2433580623545593/ ]

Baromètre des villes cyclables 2019 : donnez votre avis !

la FUB lance la seconde édition de l’enquête intitulée: « Baromètre Parlons vélo des villes cyclables 2019« . La plus grande enquête française sur le vélo, basée sur le ressenti des cyclistes, donc votre ressenti, revient !

https://barometre.parlons-velo.fr/

A cette occasion, nous invitons tous les cyclistes de la Métropole à répondre à cette grande enquête nationale sur le vélo. Le baromètre reflète la satisfaction des cyclistes dans les villes françaises, grandes ou petites, et crée de la « science cyclable » à partir de l’expression massive du ressenti des usagers du vélo.

Cette seconde édition fournira des analyses comparatives fines sur l’évolution des différents indicateurs entre 2017 et 2019 au sein de votre ville.

Répondez donc au questionnaire avant la fin du mois de novembre, que vous soyez cycliste confirmé, débutant, ou futur cycliste du quotidien. Le questionnaire étant organisé par commune, n’hésitez pas à y répondre pour chaque ville où vous pédalez !

https://barometre.parlons-velo.fr/

L’édition 2017 du questionnaire avait vu des réponses, dans la Métropole de Rouen, d’usagers cyclistes de 22 communes. Deux villes avaient obtenus suffisamment de réponses (la méthodologie fixe un seuil de réponse minimum par rapport au nombre d’habitants) pour figurer au classement. Détails ici.
Dans sa catégorie (ville de 100 à 200000 habitant), Rouen se classait 18ème sur 31, loin derrière Caen (6ème) et Le Havre (7ème) avec 2.83 (climat « plutôt défavorable »). Quant à Sotteville-lès-Rouen … avant-dernière du classement des villes de sa catégorie et du classement total ! (moins de 2 = « très défavorable »).

Si le classement et les podiums par catégorie sont très attendus, tant par les cyclistes que par les municipalités, le principal objectif de l’enquête est de mesurer l’évolution de la cyclabilité territoire par territoire. Ainsi, des analyses fines seront possibles en filtrant sur des critères choisis : peur du vol, facilité du stationnement vélo, qualité des aménagements cyclables, évaluant ainsi concrètement les politiques publiques menées depuis 2017.
Au-delà de la note globale, il sera donc possible d’identifier les points qui ont connu le plus d’avancées et ceux à améliorer en priorité.
Par ailleurs, le module de cartographie – la grande nouveauté de cette édition, permettra aux usagers de remonter leurs priorités : les axes à aménager et les points noirs à résorber.

Vélorution ! vendredi 20 septembre, 18h30

VÉLORUTION !
Vendredi 20 septembre départ 18h30
SABINE vous invite à participer tous ensemble à une déambulation festive et revendicative dans les rues de Rouen.
Économique, pratique, bon pour la santé, non polluant, …
Réclamons davantage de place pour le vélo dans la Métropole de Rouen


Rendez-vous pour un départ à 18h30 place Carnot à Rouen rive gauche.
Arrivée au chapiteau des possibles, le village des alternatives à la Friche Lucien pour continuer la soirée si vous le souhaitez
https://www.facebook.com/events/687155688424887/
https://www.facebook.com/events/421917498414312/

1000 nouvelles « aides pour l’acquisition de vélos spécifiques » (vae, pliants, cargos)

La Métropole relance depuis le 1er septembre 2019 son dispositif d’aide à l’acquisition de vélos « spécifiques » : « les 1000 premiers habitants qui s’équiperont d’un engin neuf pourront bénéficier d’une subvention de 30%, dans la limite de 300 euros. »

Est éligible à l’attribution de l’aide toute personne physique majeure dont la résidence principale se situe dans l’une des communes membres de la Métropole Rouen Normandie et qui fait l’acquisition d’un vélo neuf homologué et vendu par un commerçant professionnel, de type cargo ou familial, pliant ou bien à assistance électrique. La subvention pourra être attribuée à chacun des membres majeurs d’un même foyer. Ces subventions sont nominatives et ne seront versées qu’une seule fois par personne pendant une période de dix ans. La Métropole Rouen Normandie ne versera qu’une seule aide par personne, sur une période de dix ans.
Les demandes d’aide seront examinées dans l’ordre d’arrivée, le cachet du service courrier de la Métropole faisant foi. Les 1 000 premiers dossiers complets seront pris en compte.

tous les détails et formulaires ici > https://www.metropole-rouen-normandie.fr/aide-pour-lacquisition-de-velos-specifiques

Il reste à gagner le retour d’un service de location moyenne et longue durée de vélos pliants, vélos cargos, VAE, … comme Sabine le réclame depuis sa suppression , et comme il existe dans la plupart des agglos et grandes villes de France …
D’autre part, au vu du bilan des aides distribuées l’année dernière, on remarque que plus de 96% de celles-ci l’ont été pour des vélos à assistance électrique, qui ont un coût important. En toute logique donc, les jeunes et revenus modestes sont sous-représentés. Pourquoi ne pas (aussi) financer les vélos « classiques » du quotidien (et/ou d’occasion), en grande majorité suffisants et accessibles à tou·te·s ?

Continuer la lecture

Bourse aux vélos d’occasion et apéro-vélo de rentrée

En espérant que vous avez passé un bel été, et que cette rentrée de septembre soit pour vous synonyme de 100% vélo, ou du moins le plus souvent possible au quotidien !
Sabine vous convie au traditionnel café-vélo (apéro-vélo en extérieur encore cette fois-ci) le mardi 10 septembre, ainsi qu’à notre désormais traditionnelle Bourse aux vélos d’occasion le samedi 14. Détails :

Sabine organise donc une nouvelle bourse aux vélos d’occasion (*) samedi 14 septembre à Rouen, place de la Pucelle

Mode d’emploi :
Dépôt de vos vélos à vendre de 10h à 13h.
Vente de votre vélo et achat possible des vélos déposés de 13h à 16h.


* pour VENDRE des vélos, en état de marche, de tout type, pour enfants ou adultes, ainsi que des accessoires, c’est très simple : il suffit de venir les DÉPOSER place de la Pucelle à Rouen samedi 14 septembre 2019 entre 10h et 13h (détermination du prix par le vendeur) et de nous présenter une pièce d’identité. Les vélos seront mis en vente (assurée par l’association) dans l’après-midi.
Le montant de la vente réalisée et les vélos éventuellement non vendus sont a récupérer entre 16 et 17h (à noter : une participation de 3 € sera demandée au vendeur si la vente est réalisée)

* pour ACHETER : les ventes commenceront à 13h (jusqu’à 16h mais acheteur·se·s ne tardez pas les bonnes affaires partent vite! )


[facebook]


Et comme tous les 10 de chaque mois : retrouvons-nous :

Rendez-vous à partir de 18h30 sur les quais bas rive gauche à Rouen (au pied du pont Jeanne d’Arc), pour discuter vélo en toute convivialité. Chacun amène sa boisson préférée et quelque chose à grignoter !
Que vous soyez nouvel adepte du vélotaf, futur cycliste du quotidien, avaleur de kilomètres : rencontrez-vous, rencontrez nous et venez trinquer, discuter, vous renseigner…. Un Rendez-vous régulier (tous les 10 de chaque mois), informel et ouvert à tou·te·s !
[facebook]

Manque de places pour les vélos dans les trains normands

En octobre 2018, Sabine envoyait un courrier au président de la région Normandie pour alerter sur le manque de places prévues pour les vélos dans les nouveaux trains Omnéo commandés pour renouveler une partie du parc. Puis en février 2019 une action commune portée par plusieurs associations, dont Sabine, était organisée à Caen pour demander davantage d’emplacements pour les vélos non démontés dans les trains. L’actualité estivale vient confirmer ce que nous redoutions : les vélos ne trouvent pas leurs places dans les trains normands et certains cyclistes restent sur le quai… La situation pour les usagers vélotafeurs/pendulaires du quotidien s’aggrave aussi inexorablement depuis quelque temps …

Le 19 août, Actu76 publie « SNCF. Des cyclistes restés à quai à cause du manque de places dans les trains normands » – Selon des syndicats, des cyclistes sont refusés dans les trains à cause du manque de places. Et les nouveaux Omneo n’arrangeront rien. La Région Normandie soutient le contraire.

ll faut que les élus régionaux revoient leurs copies en prévoyant plus de places pour les vélos, car cette alternative ne fera que se développer. Malheureusement, quand on constate le nombre de places de vélos dans le nouveau matériel Omneo dont la livraison va commencer à l’automne, on se rend compte de l’insouciance des élus face aux urgences d’aujourd’hui. 

Pourtant, courant mai, nous avions reçu, enfin, une réponse du président de Région :

Réponse-H-Morin-mai-2019

(pdf)

(Vous noterez la mention manuscrite d’Hervé Morin en fin de courrier 😉

Ce courrier ne nous satisfait évidemment pas a fait l’objet d’une nouvelle réponse de la part de Sabine et des Dérailleurs de Caen, le 25 juillet dernier :

Réponse-V3Morin-juillet-2019

(pdf)

Le 14 août, c’est au tour des cheminots normands de pointer du doigt le manque de places pour les vélos dans les trains via ce communiqué de presse :

Communiqué de presse Sud Rail et Union Syndicale Solidaires – 14 août 2019

Le problème n’est pas uniquement normand mais national: A Belfort par exemple, des cyclistes en famille n’ont pas pu monter dans leur train. Tout au long de l’été on a eu écho de ces problèmes récurrents.

Marie-Eve Belorgey, son mari et sa fille devaient partir en Bretagne en train, avec les vélos, depuis Belfort. Problème : l’aire de stockage des vélos du Mulhouse-Paris était pleine. La famille a été refoulée par les deux contrôleurs, qui ont appelé la police, alors qu’ils avaient réussi à stocker les vélos sans bloquer le passage. Vacances annulées et au moins 300 euros perdus.

Enfin le 19 août, c’est au tour de l’association CycloTransEurope de publier un communiqué de presse qui en appelle à la Ministre de la Transition Écologique et Solidaire et des Transports, Elisabeth Borne :

Communiqué de presse CycloTransEurope à Elisabeth Borne

un article de 20 minutes : Transports: Quand vouloir embarquer son vélo dans le train vire au cauchemar« Embarquer son vélo dans le train pour partir en vacances se révèle, sur bien des destinations, une équation impossible. Après un « été infernal », l’association de cyclotourisme CycloTransEurope presse la SNCF d’agir »

Les tensions sont le résultat de deux courbes qui se croisent, lance Olivier Schneider, président de la FUB (Fédération française des usagers de la bicyclette). « La première est l’augmentation du nombre de Français à vouloir se passer de voiture et à se reporter sur le vélo ou le train en cherchant parfois à combiner les deux. » Et l’été, le long des véloroutes françaises, de plus en plus fréquentées, ça coince. « Certaines situations sont absurdes, reprend Olivier Schneider. Une administratrice de la FUB s’est par exemple retrouvée à attendre le seul TER qui relie Lyon à Tours – pour passer de la véloroute de la ViaRhônaà celle de la Loire à vélo – avec vingt cyclistes sur le quai. Il n’a que six crochets  » vélo  » dans le train et ils étaient tous déjà occupés. »

De nombreux touristes à vélo, plus nombreux encore en été, viennent gonfler le nombre de cyclistes qui montent dans les trains pour leurs trajets quotidiens, ce qui n’est pas déjà toujours très simple. Visiblement le problème n’a pas été anticipé partout. En tout cas, pas en Normandie. Pour un pays qui s’enorgueillit d’être le deuxième plus visité au monde par les cyclotouristes, il reste beaucoup de chemin à faire pour que chacun trouve une place avec son vélo pour se rendre sur son lieu de destination…

Continuer la lecture

Aménagements cyclables à réaliser sur le plateau Est de Rouen

Lors de notre rendez-vous mensuel avec les cyclistes qui s’est tenu en mars dernier au Mesnil-Esnard, beaucoup de thèmes ont été évoqués, dont celui du manque d’infrastructures cyclables sur le plateau allant de Bonsecours au département de l’Eure ainsi que sa liaison avec Rouen.

Avec la participation de l’association « Plein Air », nous avons donc analysé tout cela et rédigé un document répertoriant par secteur les aménagements qui nous paraissent essentiels à réaliser ainsi que des préconisations pour que les cyclistes puissent enfin circuler en sécurité.

Ce document s’intéresse principalement à :

  • la liaison principale entre Rouen et les plateaux dans les deux sens (Bonsecours, Mesnil Esnard)
  • une liaison entre Mesnil-Esnard et St-Léger-du-Bourg-Denis(avec une alternative en utilisant l’ex-D138)
  • la desserte sur le plateau inter-communes de Bonsecours, Le Mesnil-Esnard, Franqueville-Saint-Pierre et Boos.
  • la liaison de Franqueville-Saint-Pierre à Pîtres, via Saint-Aubin-Celloville et Ymare (avec une alternative à la D95)
  • la spécificité de la desserte des nombreux établissements scolaires du plateau
  • d’autres itinéraires de liaison importants pour rejoindre le plateau.

Toutes vos remarques concernant ces propositions, ou les vôtres, sont les bienvenues !

L’intégralité de ce document est à retrouver ici :

Aménagements-cyclables-Plateau-Est-de-Rouen

[télécharger le pdf]