Le manque de cohérence des aménagements cyclables

Ce qui est frappant quand on emprunte les aménagements cyclables aux 4 coins de la Métropole, c’est le manque de cohérence et de lisibilité de ces aménagements, bien souvent très disparates et bigarrés voire folkloriques. Petit tour d’horizon…

Commençons par le plateau Ouest à Canteleu et l’aménagement de l’Avenue du Président Allende, devant le groupe scolaire Guy de Maupassant, sur le trottoir :

Avenue du président Allende – Canteleu

Couleur jaune-crème qu’on retrouve également un peu plus loin, Avenue de Versailles :

Avenue de Versailles – Canteleu

Ces aménagements sont plutôt récents.

Prenons la direction des plateaux Nord. A Bois-Guillaume, la route de Darnétal a été récemment aménagée, avec un partage du trottoir entre cyclistes (en enrobé noir) et piétons (en enrobé rouge) :

Route de Darnétal – Bois-Guillaume

On découvre aussi une vraie piste cyclable, plus ancienne, au niveau de la Vatine à Mont-Saint-Aignan :

Piste cyclable La Vatine – Mont-Saint-Aignan

Enrobé noir pour cette piste installée lorsque l’ancienne 2×2 voies Avenue de l’Europe a été transformée en 2×1 voie. On notera quand même le vieux logo Agglo vélo…

On rencontre par ailleurs les réminiscences de quelques « axes partagés » (pointillés blancs en bordure de chaussée, jamais entretenus, marquage effacé etc.) un peu partout, par exemple à Bihorel  où l’on tombe aussi sur une voie verte entre les immeubles du quartier des Sapins  :

Rue Jean Texcier – Bihorel

Voie verte – Les Sapins

On remarque, sur Mont-Saint-Aignan et Bois-Guillaume, des pointillés verts sur enrobé noir aux carrefours, entre des axes partagés et des « pistes cyclables » sur trottoir  :

Chemin de Clères- Bois-Guillaume

Quittons le Nord pour l’Est où on devine les « axes partagés » des années 1990-2000 à Franqueville-Saint-Pierre ou encore la présence de 2 nuances de vert pour les damiers aux carrefours à Mesnil-Esnard :

Rue Pierre Corneille – Franqueville-Saint-Pierre

Chemin de Rouen – Mesnil-Esnard

On rencontre, à Montmain, une piste cyclable aménagée sur trottoir, en enrobé rouge pour les cyclistes, noir pour les piétons (le contraire de Bois-Guillaume ! ) et des damiers verts aux carrefours :

Carrefour Route de Lyons – Rue de la mairie – Montmain

Un petit tour par les quais rive gauche : enrobé rouge, enrobé noir, enrobé gris-rouge-noir au niveau du pont Jeanne d’Arc…

Pont Jeanne d’Arc

Quai Cavelier de la Salle

Sans oublier la région d’Elbeuf, et notamment ici, à Saint-Aubin-lès-Elbeuf, où la piste cyclable sur trottoir est entourée de lignes vertes :

Rue du Maréchal Leclerc – Saint-Aubin-lès-Elbeuf

Les conclusions qui s’imposent à la vue de tout ça ? Les « aménagements cyclables » ont été pensés à l’échelle communale et ont suivi les modes de différentes époques pourtant pas si éloignées dans le temps les unes des autres. Aucune concertation avec les communes voisines afin de tenter d’harmoniser le tout. Rien. Sauf pour les axes partagés. Testés sur les agglomérations de Bourges, Montpellier et Rouen, à partir des années 1990 avec le succès que l’on connait (puisque l’idée n’a été reprise par… à peu près personne), on en devine des stigmates un peu partout. Ils n’ont pas été entretenus, ni remplacés par de vraies bandes ou pistes. Il en résulte des aménagements incohérents et illisibles tant pour les cyclistes que pour les autres usagers. On notera néanmoins deux constantes dans toutes les communes : la présence de potelets à haute dose et des aménagements sur trottoir, qui mènent aux conflits d’usage avec les piétons qui n’ont plus de place. Un schéma directeur des aménagements cyclables (SDAC) devrait voir le jour cette année, cette fois-ci à l’échelle métropolitaine. Exemple à suivre , la Métropole lyonnaise a édité un guide de conception des aménagements cyclables (https://www.grandlyon.com/fileadmin/user_upload/media/pdf/voirie/20130411_gl_voirie_guide_amenagementscyclables.pdf).  Gageons que Métropole Rouen Normandie s’en inspire et édite le même document afin de corriger les erreurs passées et qu’enfin un plan ambitieux voie le jour. Avec une vraie place pour que les cyclistes puissent circuler de manière sécurisée. Il y a urgence ! En attendant, un projet d’aménagement est à l’étude avenue de Bretagne. Damiers verts ? Enrobé rouge ? Enrobé noir ? Les paris sont ouverts !