Archives par étiquette : Rouen

mobilités : « L’espace public en partage »

la Ville de Rouen édite ces jours-ci un hors-série de son magazine consacré aux nouvelles formes de mobilité, et ajoute quelques pages sur le sujet sur son site internet

« Dans ce numéro hors-série, l’on peut également découvrir toutes les mesures en vigueur pour inciter la population à laisser – un peu – sa voiture au garage. Des apports pour la santé à la dynamisation du cadre de vie et à la baisse de pollution, les arguments sont nombreux. Surtout quand on peut y ajouter un gain de temps sur des trajets citadins… Vélo et bus gagnent sur la voiture entre le Kindarena et la Place Saint-Marc, mais aussi entre le Jardin des plantes et l’Hôtel de Ville. C’est dans ce sens que sont développés les double-sens cyclalbes, les zones 30 et zones de rencontres ou encore les arceaux vélo. Le tout soutenu par un tissu associatif et commerçant spécialisé dans la petite reine. »

à lire en ligne ici (ou en pdf 5,7Mo)

On trouvera aussi en ligne sur le site de la ville des nouvelles pages :
Continuer la lecture

Fête du vélo 2018 à Rouen et Métropole avec Sabine

Comme en 2017, la Métropole met le vélo à l’honneur avec la Fête du vélo qui aura lieu du 28 mai au 3 juin (programme complet pdf) . Dans ce cadre, Sabine propose plusieurs animations :

  • une rencontre/débat le mercredi 30 mai à l’atelier de la COP21, 21 rue du Général Giraud, à partir de 18h30 dont le thème est  « le vélo au quotidien » : aller au travail, faire ses courses etc… [page événement Facebook]
  • le samedi 2 juin : une bourse aux vélos d’occasion , rue Jeanne d’Arc (à l’angle de la rue aux Ours). Venez déposer les vélos que vous souhaitez vendre (de tout type, mais en état de marche) ainsi que les accessoires entre 11h et 13h, munis d’une pièce d’identité. La vente des vélos aura lieu entre 13h et 16h. Une participation de 3 € sera demandée (au vendeur) si la vente est réalisée.
    [page événement Facebook]

  • toujours le samedi 2 juin, un spectacle théâtral « Pignon sur Rue » sera proposé par La Littoralité Francophone vers 17h à proximité du stand Sabine, rue Jeanne d’Arc. (gratuit)

Continuer la lecture

Détails des précieux résultats locaux du baromètre cyclable de la FUB

Dans la Métropole, 22 communes ont eu des réponses au grand questionnaire « Baromètre des villes cyclables » de la FUB. Celui-ci avait pour but de prendre connaissance des points forts et des points faibles par commune de pratique vélo, des profils des répondants et des préconisations les plus citées, ainsi que des commentaires et points noirs :

  • mieux cerner les attentes des cyclistes
  • effectuer un diagnostic de chaque ville
  • relever les points de blocage à la pratique du vélo sur chaque territoire

La Fub précise :

Les résultats de l’édition 2017 du Baromètre des villes cyclables sont sans aucune ambiguïté : les villes françaises ont des efforts significatifs à faire pour permettre à leurs habitants de se déplacer à vélo confortablement et en sécurité. La future Loi d’orientation des mobilités doit donner une impulsion nationale aux politiques cyclables locales. En particulier, le Plan vélo annoncé par la Ministre des Transports doit inciter les villes de France à enfin investir sérieusement dans les infrastructures cyclables.

Dans sa catégorie (ville de 100 à 200000 habitant), Rouen se classe 18ème sur 31, loin derrière Caen (6ème) et Le Havre (7ème) avec 2.83 (climat « plutôt défavorable »). Quant à Sotteville-lès-Rouen … avant-dernière du classement des villes de sa catégorie et du classement total ! (moins de 2 = « très défavorable »)

Même si chez nous les points faibles sont donc beaucoup plus nombreux que les points forts (voir les détails ici) , … tout reste donc à faire pour la Métropole et les communes !
On pourra utilement et pour comparaison jeter un œil aux résultats des autres villes françaises (et nos voisines normandes qui font mieux) de taille équivalente, pour mesurer les différences qui nous séparent…
En espérant que ces données précises et précieuses sur les attentes des cyclistes de l’agglo (et particulièrement les usagers du secteur rouennais), leurs commentaires, leurs besoins et préconisations, et ceci avec une vraie concertation avec les usagers et l’expertise des associations, aide à former un socle solide pour une (enfin) vraie politique cyclable sur notre territoire.

(voir aussi un article Paris-Normandie : « La Métropole de Rouen [Cyrille Moreau, Élu à Rouen et vice-président] réagit au Baromètre des villes cyclables » )

Continuer la lecture

Flashs info NRJ

Il y a quelques jours, Sabine était invitée dans les studios d’NRJ Rouen pour parler vélo. Retrouvez les enregistrements ici :

 

(source image)

Aménagements cyclables de l’été : dépassés avant d’avoir vu le jour ou carrément passés à la trappe

L’euphorie et les beaux discours entendus ces derniers mois et lors de la fête du vélo en juin ont rapidement laissé place à un sentiment amer pour celles et ceux qui font la promotion du vélo comme mode de déplacement, comme Sabine le fait depuis plus de 20 ans sur le territoire métropolitain. En effet, en plein cœur de l’été, nous avons appris que le chantier de l’aménagement de l’avenue de Bretagne démarrerait contre toute attente en août (l’article ici ).

Future cohabitation piétons, cyclistes et terrasses…

Continuer la lecture

La foire St Romain à vélo

Les fléchages vélo en direction du bassin St Gervais où se tient la foire St Romain sont les grands oubliés de cette édition 2017. Sabine a donc pris l’initiative de le faire…

Sabine vous emmène à la foire St Romain

Fléchage foire St Romain

Continuer la lecture

Quand Rouen magazine parle du vélo….

Une couverture et rien de moins que 4 pages (p. 3 à 7) pour évoquer « la petite reine » à Rouen :

On peut regretter le cliché porté en couverture : un homme sportif qui embrasse son VTT… On aurait préféré un·e cycliste effectuant une trajet utilitaire (travail, courses, rendez-vous etc.) habillé·e normalement, comme en page 5, comme on en croise tous les jours à Rouen. Mais certains clichés ont la vie dure….

Le premier article aligne des kilomètres d’aménagements et d’arceaux. On peut annoncer des tas de kilomètres. Quand il y a un manque de qualité ou de continuité, cela n’incite pas les cyclistes les moins aguerris à utiliser leurs vélos pour leurs trajets quotidiens. Et, c’est bien ce qui pêche à Rouen. Pas de maillage au-delà des boulevards en direction de la proche périphérie. Lorsque l’on sait que jusqu’à 7 km de trajet, c’est le vélo qui est le moyen de transport le plus rapide en ville, cela laisse une marge de progression énorme sur l’agglomération. On pourrait dépasser les 2% de part modale si seulement les aménagements étaient bien pensés, qualitatifs et continus. Continuer la lecture

Les dessous de l’Avenue de Bretagne

L’aménagement de la contre-allée de l’avenue de Bretagne a fait l’objet d’une présentation le 18 avril dernier aux associations par la Mairie de Rouen à laquelle Sabine a été conviée. Une réunion publique a eu lieu le 28 juin à la suite de laquelle il avait été décidé de reporter le projet, celui-ci faisant l’unanimité contre lui (voir aussi ce billet du 18/08) . Au  départ, il était question d’aménager également l’avenue Jacques Cartier et de continuer l’aménagement jusqu’à la rue de l’Amiral Cécille afin d’obtenir une continuité cyclable depuis les quais hauts rive gauche jusqu’à St Sever. L’avis de travaux découvert début août annonçant les travaux de l’avenue de Bretagne (le seul tronçon évoqué dans l’avis) a sonné comme un coup de tonnerre puisque le projet avait été annoncé comme gelé. Nous avons donc dénoncé cette volte-face dans une lettre adressée aux adjoints Jean-Loup Gervaise et Céline Millet, adjoint·e· au Maire, lettre également envoyée à la presse.

Lettre à Millet et Gervaise av Bretagne

Continuer la lecture

Travaux d’aménagement cyclable avenue de Bretagne

Plusieurs mois après avoir consulté les associations de cyclistes et les commerçants, la Métropole et la ville de Rouen lancent les travaux avenue de Bretagne afin d’aménager la contre-allée comprise entre le rond-point Joffre et la CPAM. Le but: diminuer significativement l’emprise routière de cette « autoroute » en ville et rééquilibrer ainsi l’espace public.

Cette décision est prise cependant envers et contre l’avis des citoyens et l’expertise des usagers: à la dernière réunion publique le 18 juin dernier, les commerçants et Sabine s’étaient montrés unanimement contre le projet présenté par la Ville et la Métropole, qui avait dû conclure à un report de sa mise en œuvre. La Ville et la Métropole renient donc leur parole en débutant tout de même les travaux. L’avenue Jacques Cartier, qui faisait partie du projet initial, sera traitée plus tard, étant données les réticences des commerçants à voir disparaître les stationnements de la contre-allée devant chez eux.

Nous avions émis des suggestions sur l’aménagement tel qu’il nous avait été proposé par la Ville le 18 avril dernier: Sabine avait proposé d’utiliser une file de circulation automobile côté Est de l’avenue (côté Emmurées) pour créer la piste cyclable bidirectionnelle, au lieu de la contre-allée située sur la rive Ouest (côté CPAM). Cette dernière solution, voulue par la Ville, a l’inconvénient de ne pas réduire significativement l’emprise de la voiture: la contre-allée serait alors le seul espace d’où elle disparaîtrait, et cela obligerait surtout à un partage d’un trottoir parfois très réduit entre cyclistes et piéton conduisant aux mêmes problèmes que sur la piste des quais hauts rive droite.

De plus, aménager la rive Est permettrait de desservir le lycée, les Emmurées et la partie commerçante, permettant aussi une liaison (future) plus facile vers Saint-Sever et plus loin vers l’Avenue de Caen. Sabine écrivait alors à la Ville, en réaction à la première présentation du projet :

« […] De notre point de vue, la piste n’est pas située sur le bon côté de l’avenue. La majorité des pôles générateurs de déplacements se trouvent sur la rive Est de l’avenue et ne seraient donc pas ou mal desservis, d’autant qu’aucune traversée sécurisée n’est prévue pour raccorder la piste au double sens cyclable de la rue des Emmurées par exemple.
D’autre part, la partie du tracé de la piste situé sur la contre-allée est déjà dans une zone apaisée. La création de la piste, en dehors de la suppression du stationnement, apporterait peu à la cyclabilité de la contre-allée. Située sur un futur trottoir, elle générerait de nouveaux conflits avec les piétons. […] « 

[ mise à jour du 08 septembre 2017 : Sabine décide d’adressé un courrier de demande d’explication à la ville de Rouen ]

Continuer la lecture