Archives par étiquette : presse

Sabine fait le point

Depuis des années les politiques cyclables de notre territoire sont régulièrement critiquées par les usagers de la bicyclette en ville et notamment les aménagements de l’espace public dédiés aux vélo.

En cette année 2018, notre association souhaite présenter ses remarques sur la nouvelle version du projet T4, sur les erreurs et inepties de l’Avenue de Bretagne, de la côte de Canteleu mais aussi profiter de la Cop21 locale pour afficher des projets, à même de faire avancer le confort du déplacement à vélo, outil d’apaisement des déplacements, et d’amélioration de la santé des habitants.

Sabine a présenté mercredi 17 janvier ses contributions à une future politique cyclable et demandes face à des réalités dysfonctionnantes .

Un article de tendance Ouest à lire ici : « Rouen : les cyclistes veulent de meilleurs aménagements »  Continuer la lecture

stationnement et services vélo : du nouveau pour bientôt ?

Un article du journal Paris-Normandie nous confirme le début d’expérimentation pour les box à vélo sécurisés sur le territoire de la Métropole. Le premier (six places, déjà réservées) sera donc est  installé sur le parvis de l’école Graindor, rue du Général-Giraud à Rouen. Il fait suite au sondage pour sa localisation  auprès des futurs utilisateurs du service en juillet-août en partenariat avec Guidoline, qui devait être gestionnaire de celui-ci.

 

Cyrille Moreau, élu en charge du dossier à la Métropole Rouen Normandie, apporte d’autres précisions et éléments :

[il] s’attend à ce que l’expérimentation, gratuite jusqu’en juillet, suscite des envies. « Au fur et à mesure que des usagers potentiels seront identifiés, nous installerons des box. » Aux cyclistes intéressés de se faire connaître. Les élus seront alors informés sur la gestion de l’équipement et son entretien.

En février, la Métropole lancera alors un marché pour l’achat de ces box, sachant qu’une demi-douzaine de fabricants sont susceptibles d’y répondre. La location des places pourra s’apparenter aux abonnements « résidentiels » proposés aux automobilistes rouennais. Et, selon la volonté de la Métropole, la gestion, assurée par un tiers, sera financée par les loyers (non fixés). Un service d’entretien pourrait aussi être associé à la location des box. La collectivité travaille aussi à la possibilité de faire une place au vélo dans les parkings sous-terrains de la ville. Elle prévoit encore l’installation d’un mobilier urbain comme des « pieds de réparation », des pompes à air et une nouvelle génération d’arceaux : « 130 seront installés cet hiver » Continuer la lecture

Quand Rouen magazine parle du vélo….

Une couverture et rien de moins que 4 pages (p. 3 à 7) pour évoquer « la petite reine » à Rouen :

On peut regretter le cliché porté en couverture : un homme sportif qui embrasse son VTT… On aurait préféré un·e cycliste effectuant une trajet utilitaire (travail, courses, rendez-vous etc.) habillé·e normalement, comme en page 5, comme on en croise tous les jours à Rouen. Mais certains clichés ont la vie dure….

Le premier article aligne des kilomètres d’aménagements et d’arceaux. On peut annoncer des tas de kilomètres. Quand il y a un manque de qualité ou de continuité, cela n’incite pas les cyclistes les moins aguerris à utiliser leurs vélos pour leurs trajets quotidiens. Et, c’est bien ce qui pêche à Rouen. Pas de maillage au-delà des boulevards en direction de la proche périphérie. Lorsque l’on sait que jusqu’à 7 km de trajet, c’est le vélo qui est le moyen de transport le plus rapide en ville, cela laisse une marge de progression énorme sur l’agglomération. On pourrait dépasser les 2% de part modale si seulement les aménagements étaient bien pensés, qualitatifs et continus. Continuer la lecture

Plateforme TEOR : Sabine et le Chsct TCAR font proposition commune

Sabine et le CHSCT (comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail) de la TCAR adressent un courrier à la Métropole, afin de limiter les conflits d’usages sur la rue Général Leclerc en rendant de la place aux cyclistes (notamment entre entre les rues Grand Pont et Petit de Julleville) .

Ce courrier commun (voir ci_dessous) fait suite à travail de synthèse entre deux types de transport qui avaient été artificiellement opposés… Suite aux tables rondes organisées par la Métropole en juin puis novembre 2016, nous sommes maintenant en accord sur la proposition initiale de Sabine de retirer les voitures pour laisser la place aux cyclistes…

La balle est désormais dans le camp de la Métropole

courrier commun SABINE TCAR teor

 

Filfax s’en fait l’écho avec un article « Teor à Rouen : les cyclistes et les chauffeurs finissent par avancer sur la même voie » Continuer la lecture

Sabine met la pression

article de Paris Normandie du jour qui revient sur les revendications et propositions de notre association, à la lumière des solutions qui ont fait leurs preuves, ailleurs.
Les intentions, les annonces et les bonnes résolutions, c’est bien, …  mais maintenant, les cyclistes demandent des actions concrètes  :

Vélo : à Rouen, Sabine met la pression sur les élus

Transport. Les associations pour l’usage du vélo en ville réaffirment quelques solutions qui ont fait la preuve de leur efficacité, ailleurs.

Pour les associations comme Sabine, « ce qui a été fait jusqu’à maintenant (double sens cyclables, création de pistes) n’est qu’une mise en réglementation. On ne peut pas dire qu’il y a eu d’avancées majeures », soutient même le groupe de cyclistes militants, adeptes du développement du vélo en ville. Ils ont été invités par la Métropole à enrichir la réflexion du plan vélo 2020 avec des associations comme Effet de serre ou À velo.  […] Continuer la lecture

Des initiatives en faveur du vélo dans la métropole rouennaise

La commune de Malaunay, via son nouveau PLU (Plan Local d’Urbanisme) qui vient vient d’être adopté, souhaite renforcer la part des modes de déplacement actifs (marche, vélo) :

« Nous voulons réduire la dépendance des Malaunaysiens à la voiture individuelle avec un maillage de chemins piétons-vélos, une desserte en transports en commun améliorée, l’aménagement de parcours piétons-vélos le long de la vallée du Cailly, de zones 30 ou partagées, mais aussi des cheminements continus créés pour relier le plateau Nord au plateau Sud, la mise à l’étude les possibilités d’amélioration de la desserte du centre-ville par l’arrivée du TEOR. »
[ … suite de l’article du Paris-Normandie du 10/11/2016 ]

malaunay

Continuer la lecture

Voies Teor à Rouen : Sabine réclame une table ronde

Voies Teor. Les « cyclo-militants » de Sabine continuent à réclamer l’arrêt de la verbalisation et demandent l’organisation d’une table ronde.

image_content_general_20041614_20160123171147

Dans un courrier adressé au président de la Métropole, Frédéric Sanchez, et au maire de Rouen, Yvon Robert, les militants du deux-roues – qui ont rassemblé près de 150 cyclistes devant l’hôtel de ville le samedi 23 janvier dernier pour montrer leur mécontentement – demandent donc « la mise en place d’une table ronde qui regroupe, a minima, les représentants du CHSCT de la TCAR, des représentants des diverses associations de cyclistes, des usagers des transports en commun afin d’étudier collectivement le sujet ». Continuer la lecture