Retour sur l’action train+vélo à Caen

Forte mobilisation des associations cyclistes et des médias en ce samedi 23 février à Caen pour demander davantage de places pour les vélos dans les trains. La lettre de Sabine envoyée le 18 octobre 2018 au président de région était restée sans réponse; les Dérailleurs de Bayeux avaient décidé de remettre un nouveau courrier co-signé par 13 associations (dont Sabine) au Conseil Régional de Caen.

Rassemblement des vélos devant la gare de Caen
Rassemblement des vélos devant la gare de Caen

Rendez-vous était donc pris à 14h ce samedi à la gare de Caen pour aller, à vélo, jusqu’au siège du Conseil Régional à l’Abbaye aux Dames. 3 membres de Sabine avaient répondu présents et fait le déplacement en train avec leur vélo évidemment.

Quelques consignes avant le départ…
Quelques mots de l’eurodéputée Karima Delli…
Le cortège entre la gare et le Conseil Régional
DER-action-train-vélo-courrier-Morin


La Région qui, dans un premier temps, n’avait pas prévu de recevoir les représentants des associations a perçu l’intérêt des médias, bien présents lors de cette action et a finalement accepté de recevoir une petite délégation composée de représentants de Dérailleurs (Caen, Bayeux), SABINE (Rouen), MDB (Paris) et Cyclotranseurope (Paris), accompagnée de l’eurodéputée Karima DELLI, en charge des transports et du tourisme, qui a remis le courrier signé par les 13 associations à un conseiller régional de la majorité, Marc MILLET, accompagné d’un membre du cabinet d’Hervé MORIN.

Continuer la lecture

Train+vélo en sursis en Normandie ! Action régionale à Caen le samedi 23 février.

Comme nous, vous êtes certainement attachés à l’intermodalité train + vélo et notamment la possibilité de voyager avec celui-ci non démonté, sans réservation et gratuitement. Cette combinaison de deux modes de déplacements dont l’intérêt écologique et économique n’est plus à démontrer est pourtant menacée ! (Sabine vous en parlait ici)

Les TER circulant depuis Paris et en Normandie disposent d’un nombre d’emplacements variable, en fonction du type de rame. Les Intercités rénovés notamment en version Basse-Normandie offrent quant à eux une capacité de 18 emplacements. Or les trains Corail affectés aux lignes Paris/Rouen/Le Havre et Paris/Caen/ Cherbourg arrivent en fin de vie et doivent êtres progressivement remplacés dès 2020.

Le matériel commandé auprès du constructeur Bombardier par la Région Normandie va t-il répondre à la demande des usagers cyclistes quotidien, et des touristes notamment étrangers ? La réponse est non, car les Omneo Premium normands ne comporteront que … 3 places vélos par rame ! (soit 6 places pour un train complet de 1000 passagers !) On diminue par 6 la capacité d’embarquement des vélos à bord entre Paris et la Normandie !

Inutile d’être voyant pour imaginer les conflits à venir avec le personnel de bord et les voyageurs, les touristes qui resteront à quai faute de place, l’image désastreuse pour le Normandie et les déplacements en train et vélo. C’est incompréhensible pour une région qui mise sur le développement du tourisme à vélo, avec l’Euro Vélo 4, la VéloFrançette, la Véloscenie, la future Seine à Vélo et les nombreuses véloroutes et voies vertes portées par les collectivités. Comment les visiteurs découvriront ces itinéraires ? En voiture + vélo, contraire au tourisme écologique recherché ?

La décision de cette faible capacité vélo a été prise non pas par la SNCF ou Bombardier, mais par les élus du Conseil Régional de Normandie. Il était pourtant possible de demander au constructeur de prévoir davantage d’emplacements : le même matériel en Centre Val de Loire offrira ainsi 9 places vélos par rame, et chez nos voisins des Hauts de France du même bord politique que la Normandie 12 places ! Ce choix regrettable va a contre courant du vote par le Parlement Européen le 15 novembre 2018 d’un amendement spécifiant que tous les trains neufs et rénovés devront disposer de huit emplacements pour les vélos. Même dans l’hypothèse d’une rénovation à mi-vie, les usagers des trains normands devront patienter au moins vingt ans avant d’avoir une capacité suffisante pour les vélos.

Les défenseurs du vélo que nous sommes ne peuvent rester les bras croisés face à cette situation ! Un minimum de 8 places par élément peut-être un bon compromis.
Sabine s’associe bien évidement à cette action et, empruntant un train depuis Rouen avec nos vélos, se joindra au cortège des associations pour déposer une lettre au siège du Conseil Régional de Normandie pour tenter de faire bouger les choses. En présence des associations normandes de défense du vélo, de cyclistes et de Karima DELLI, Présidente de la Commission Transports au Parlement Européen.

Si vous tenez à la possibilité d’emmener votre vélo à bord des trains, venez participer à cette action le samedi 23 février, rendez-vous 14H00 en gare de Caen (sortie Rives de l’Orne).

DER-flyer-action-train-vélo-pdf

pdf

Continuer la lecture

les cafés-vélo Sabine : rencontrez-nous, rencontrez-vous !

Rendez-vous désormais régulier, les « cafés-vélo » sont organisés tous les mois (le 10) afin de rencontrer la communauté cycliste de notre territoire.
Venez discuter vélo, autour d’un verre, de manière informelle, avec des cyclistes du quotidien de notre territoire, et des membres de l’association Sabine.
Cyclistes aguerri.e.s ou occasionnels, débutants ou vélotafeurs, rencontrons nous afin de défendre ensemble l’utilisation du vélo comme (vrai) moyen de transport dans la Métropole de Rouen, partager nos expériences, conseils, idées … et pourquoi pas aider ou vous investir avec nous dans la défense et la promotion du vélo dans l’Agglo !

Généralement aux alentour de 18:30 en semaine (le midi le dimanche) , et jusqu’à plus soif 😉 dans des cafés différents à chaque fois. Se déplacer à bicyclette est économique et pratique, bon pour la santé et non polluant; on vous y attend !
Prochain rendez-vous Dimanche 10 février (un dimanche!) lieu à déterminer mais probablement près du marché Saint-Marc entre 10h30 et 13h

Ça se passe comment ? Un joli article de 76actu vous donne un aperçu de l’ambiance et des discussions lors du dernier café-vélo du 10 janvier : « Au café-vélo de l’association Sabine à Rouen, les cyclistes rêvent d’une ville faite pour eux »

Continuer la lecture

Balade lumineuse édition 2018 : les cyclistes ont brillé !

Joli succès pour la balade lumineuse de l’année, dans le cadre de l’opération Cyclistes Brillez : plus de 70 cyclistes s’étaient donnés rendez-vous pour une circuit tout en lumière depuis la place des Emmurées jusqu’au pont Flaubert, en passant par le centre ville rive droite.

Des enfants, des décos bling-bling, de bonnes idées, des sonnettes, des gilets jaunes ;-), des éclairages chatoyants, des lampions, des vélos électriques, un vélo couché, des remorques, des vélos rafistolés, de la bonne humeur, … et une météo qui nous aura laissé tranquille tout le parcours … Merci aux participant·e·s !

Sabine et Avélo en ont profité pour prodiguer leurs conseils sécurité , avec l’aide de quelques cadeaux-lumineux de la Prévention Routière. La règle indispensable étant que si le·la cycliste veut vraiment se mettre en sécurité, il faut absolument qu’il·elle soit vu par les autres usagers !

 

Quelques vidéos/photos souvenirs ci-dessous

Un reportage de France 3 à voir ici

Pour rappeler aux cyclistes que « être vu par la voiture est la première des sécurités » l’association SABINE a organisé une opération de sensibilisation sous la forme d’une « balade lumineuse »

A cette occasion, nous en avons aussi profité pour discuter et sensibiliser également les livreurs à vélo (souvent particulièrement mal équipée)

Une vidéo embarquée de « The Kiche »

.. et de « CatGirlOnBike »

et des photos :

(photos Antoine C.)

 

(photos Thibaut Drouet)

Continuer la lecture

Intermodalité trains-vélos

La région Normandie lance lundi 5 novembre des états généraux de la mobilité qui se dérouleront sur toute l’année 2019.

https://www.normandie.fr/les-etats-generaux-de-la-mobilite

Les nouveaux trains commandés par la région (« train grand confort OMNEO Premium« ) compteraient seulement 3 places (crochet) vélo par train, soit 6 pour une rame double de 1 000 voyageurs ! (*)

(un aperçu de la brochure de ce que propose Bombardier (source))
« C’est ce qu’on nous a demandé », livre un responsable de Bombardier lors de la visite de Presse à Crespin le 16 octobre.

Nous avons donc envoyé un courrier au président de la région Normandie dans l’espoir d’en savoir davantage.

courrier à région trains oct18

(*) sur les trains notamment circulant habituellement et quotidiennement sur la ligne LH<>Rouen<>Paris on a actuellement  : Continuer la lecture

Balade lumineuse 3ème édition : samedi 10 novembre 2108 (Cyclistes, brillez !)

Retrouvons-nous avec vos vélos et mille feux le Samedi 10 novembre 2018 pour une joyeuse balade lumineuse dans les rues de Rouen.

rendez-vous pour le départ place des Emmurées à Rouen

  • 17h30 : diagnostic éclairage, stand sécurité, … avec les conseils éclairés des associations Sabine et Avélo et avec le soutien de L’État (Sécurité Routière)
  • 18h00 : départ de la balade avec vos vélos illuminés pour une boucle dans le centre ville de Rouen – arrivé prévue sous le pont Flaubert
  • à partir de 19h30, on pourra aussi poursuivre au Café-Vélo (9ème édition, tous les 10 du mois) rdv au All Sports Café Rouen, quais rive droite :  venez discuter vélo autour d’un verre ou un plat de manière informelle et (re)découvrir l’association Sabine !

Continuer la lecture

mobilités : « L’espace public en partage »

la Ville de Rouen édite ces jours-ci un hors-série de son magazine consacré aux nouvelles formes de mobilité, et ajoute quelques pages sur le sujet sur son site internet

« Dans ce numéro hors-série, l’on peut également découvrir toutes les mesures en vigueur pour inciter la population à laisser – un peu – sa voiture au garage. Des apports pour la santé à la dynamisation du cadre de vie et à la baisse de pollution, les arguments sont nombreux. Surtout quand on peut y ajouter un gain de temps sur des trajets citadins… Vélo et bus gagnent sur la voiture entre le Kindarena et la Place Saint-Marc, mais aussi entre le Jardin des plantes et l’Hôtel de Ville. C’est dans ce sens que sont développés les double-sens cyclalbes, les zones 30 et zones de rencontres ou encore les arceaux vélo. Le tout soutenu par un tissu associatif et commerçant spécialisé dans la petite reine. »

à lire en ligne ici (ou en pdf 5,7Mo)

On trouvera aussi en ligne sur le site de la ville des nouvelles pages :
Continuer la lecture

aide métropolitaine pour l’acquisition de vélos spécifiques (vae, pliants, cargos)

Cette aide financière à l’achat sans condition de revenu avait été supprimée en 2014 en même temps que les Vel’Or (location moyenne et longue durée). La Métropole la rétablit enfin (30% du montant TTC dans la limite de 300€ par matériel neuf acheté) et l’élargit, en plus des vélos à assistance électrique, aux vélos pliants et vélos cargo/porteurs neufs. Ceci à compter du 1er novembre 2018 pour les 1000 premières demandes)

Il ne reste plus qu’à gagner le retour d’un service de location moyenne et longue durée de vélos pliants, vélos cargos, VAE, … comme Sabine le réclame depuis sa suppression (1) …

Tous les détails, le règlement et les formulaires sur cette page https://www.metropole-rouen-normandie.fr/aide-pour-l-acquisition-de-velos-specifiques-dans-la-metropole.
Attention : seuls les 1000 premiers dossiers complets seront pris en compte jusqu’au 31 décembre 2019

Continuer la lecture

Sotteville-lès-Rouen en octobre : café-vélo et balade dominicale

Nos prochains rendez-vous permettront de se rencontrer à Sotteville-lès-Rouen prochainement  :

Dimanche 14 octobre Seul : La balade sottevillaise à vélo !

Entre ami·e·s, en famille, ou seul·e, rejoignez-nous pour une balade-pique-nique conviviale qui vous permettra de sillonner les rues sottevillaises à vélo

Rendez-vous dimanche 14 octobre à 10h30, dans le haut du bois de la Garenne (salle Ambroise Croizat, https://goo.gl/maps/UyvXvaKtY6z . Une petite collation musicale – pique nique (apporté par vos soins) et un atelier réglage vous permettront d’être fin prêt·e·s pour la balade.
Départ de la balade prévu vers 11h30 pour 8km.
– Pique-nique dans le champ du CHR attenant au stade (12h45)
– Départ vers 13h45
– Visite de la grande Halle et des activités de l’atelier 231
– Retour et fin de la balade vers 15h30/16h00

Non initié·e·s, vous pourrez ainsi constater que le vélo est un mode de déplacement efficace, véritable alternative à la voiture, bénéfique pour la santé et source de plaisir. Plus aguerri, vous pourrez discuter du vélo à Sotteville-lès-Rouen avec d’autres cyclistes du quotidien.

Cette sortie collective est ouverte à tous et particulièrement aux familles (les mineurs doivent être accompagnés – casque et gilet obligatoires pour les enfants de moins de 12 ans)
Une initiative de la Ville de Sotteville-lès-Rouen et de l’association Sabine. GRATUIT

[évènement facebook]


En prélude mercredi 10 octobre, le café-vélo

Discussion vélo autour d’un verre de manière informelle qui se tiendra au rocher de Cancale, place de l’Hôtel de Ville à Sotteville à partir de 18:30 ! Venez rencontrer des cyclistes du quotidien (ou pas) sottevillai·se·s, et (re)découvrir l’association Sabine !

[évènement facebook]

Bourse aux vélos d’occasion de septembre

Sabine organise une nouvelle bourse aux vélos d’occasion samedi 29 septembre à Rouen (place de la Pucelle) – Dépôt des vélos de 10h à 13h – Vente de 13h à 16h


Un vélo trop petit à revendre ? Un siège enfant à trouver ? Une nouvelle machine pas chère ? : Venez vous équiper à moindre coût ou vous débarrasser du matériel qui ne vous est plus d’utilité !
ll y en aura pour toutes les bourses ! : la dernière fois 57 vélos (en état de marche) ont été déposés, ainsi que 2 accessoires vélo > 42 vélos ont trouvé preneur, soit 71 %, un record, et à des prix allant de 10 à 130 € !

mode d’emploi :

– pour VENDRE des vélos, en état de marche, de tout type, pour enfants ou adultes, ainsi que des accessoires, c’est très simple : il suffit de venir les DÉPOSER place de la Pucelle à Rouen samedi 29 entre 10h et 13h (détermination du prix par le vendeur) et de nous présenter une pièce d’identité. Les vélos seront mis en vente (assurée par l’association) dans l’après-midi.
Le montant de la vente réalisée et les vélos éventuellement non vendus sont a récupérer entre 16 et 17h (à noter : une participation de 3 € sera demandée au vendeur si la vente est réalisée)

– pour ACHETER : les ventes commenceront à 13h (jusqu’à 16h mais acheteur·se·s ne tardez pas les bonnes affaires partent vite ! pas de frais pour l’acheteur·se)

https://www.facebook.com/events/479523755895997/

 

Bourse aux vélos 2017

TEOR : la Métropole doit prendre ses responsabilités [communiqué]

Communiqué de Sabine suite aux annonces faites par la Métropole Rouen Normandie d’autoriser d’ici juin 2019 la circulation des cyclistes sur les voies Teor (1) (2).

communiqué TEOR 11-7-18
[PDF]

[…]
l’association Sabine, conjointement avec le CHSCT de la TCAR, avait proposé à la Métropole de recourir à l’aménagement pour remédier aux problèmes rencontrés sur un tronçon de TEOR en hypercentre. Proposition accueillie avec une totale indifférence de la part de la Métropole, puisqu’aucune réponse ne nous a été formulée.

Pour éviter la même conception problématique sur T4, Sabine avait également préconisé dès l’enquête publique des aménagements séparés. Alors que ceux-ci avaient bien été intégrés au projet initial, la Métropole les a supprimés pour faire place à nouveau à des couloirs bus partagés, dans le plus grand mépris de la concertation qu’elle avait elle-même organisée.

La Métropole s’est ainsi piégée en n’assumant pas sa responsabilité d’aménageur: en créant les voies T4 partagées en hypercentre, elle est désormais contrainte pour des questions de cohérence d’ouvrir au vélo toutes les voies TEOR, malgré des conditions que tous les usagers dépeignent comme génératrices de conflit. Ce faisant, elle faillit aussi à jouer son rôle d’arbitre de l’espace public: cette annonce est faite soudainement, sans concertation ni pédagogie, donnant l’impression que les décisions sont prises au gré du vent sans anticipation.

Nous appelons donc la Métropole à prendre ses responsabilités, et à éviter d’attiser des oppositions artificielles entre modes de déplacements alternatifs à la voiture individuelle, alors qu’il lui incombe d’organiser leur complémentarité. Nous aimerions comprendre aujourd’hui comment elle compte créer les conditions d’une cohabitation apaisée et respectueuse entre les différents usagers.

  1. « Rouen : dès l’ouverture de la T4, les vélos seront autorisés à circuler sur les voies Teor » (Paris-Normandie 22/06/2018)
  2. « Aide à l’achat, travaux, voies bus : Rouen s’engage pour les cyclistes » (Tendance-Ouest 25/05/2018)
  3. à lire : « À Rouen, l’association Sabine à vélo s’interroge sur le partage des voies du Teor » (Paris-Normandie 12/07/2018)

 

Contribution sur les nouveaux plans T4 : Les reculs quasi systématiques du projet

Sabine et Effet de Serre Toi-Même publient une contribution sur la future ligne T4 en analysant les plans que la Métropole nous a fournis, et notamment du point vue des choix d’aménagements cyclables et y note :

  • La disparition complète des aménagements spécifiques aux cycles.
  • Illisibilité totale de la place du cycle sur l’espace public.
  • les zones de grands dangers.
    • En bas du Boulevard des Belges
    • Les entrées de contre allée coupent le couloir bus-vélo.
    • Les carrefours et autres intersections semblent négligés.

extraits :

Ce projet sur le tracé de la Rive droite a été bouleversé par la Métropole, puisque la maîtrise d’œuvre n’est plus externalisée comme elle l’est toujours sur la rive gauche. C’est la Métropole elle-même qui est maître d’œuvre. La différence majeure entre le projet soumis à enquête publique et celui qui passera en phase opérationnelle en 2018, réside dans la suppression de voies centrales réservées au BHNS (Bus à Haut Niveau de Service) et la suppression des aménagements cyclables dans une volonté d’être « moins impactant » sur la place de la voiture… La Métropole a donc fait évoluer son objectif d’aménagement dans le sens des rares acteurs qui critiquaient ce projet en ignorant complètement les soutiens à son projet. C’est une conception qui ne permettra pas de dessiner de façon cohérente la ville de demain.
[…]
Nous souhaitons réaffirmer que les aménagements dédiés et sécurisés sont beaucoup plus adaptés aux besoins des cyclistes que des couloirs bus-vélo. Si l’objectif est de permettre une augmentation de la part modale du vélo dans les déplacements à Rouen, il va falloir permettre l’émergence de nouveaux cyclistes qui pour l’instant globalement éprouvent des craintes sur la circulation. La meilleure réponse est d’avoir des aménagements protecteurs, lisibles et continus afin d’accompagner ces cyclistes de faible pratique, puisque venant d’autres modes de déplacements.
Or, dans ce projet, les cycles sont dans les couloirs bus depuis le bas du Boulevard des Belges jusqu’à la Place du Boulingrin. Sabine qui recense les cas de conflits entre les bus et les cyclistes, toujours beaucoup plus dangereux pour les cycles au vu de la différence de gabarit entre ces deux modes de locomotion, alerte sérieusement la Métropole sur son inquiétude : sur près de quatre kilomètres de couloir bus cette cohabitation va s’avérer difficile. Le premier projet l’avait d’ailleurs compris en instituant des aménagements spécifiques et sécurisés. A titre d’exemple, la partie de couloir bus entre la rue Gustave Flaubert et la place Cauchoise est en faux plat montant, ce qui représente une difficulté pour un vélo cargo car sa vitesse est réduite et l’effort physique peut être important. Sachant qu’à la gauche du couloir bus vélo il y a deux files de circulation automobile qui peuvent être occupées, le conflit d’usage va être important entre le bus qui ne peut pas doubler et le cycliste pressé par l’arrière. Ce genre de situation se présente sur le secteur Yser après la gare jusqu’à la place Beauvoisine. Plusieurs types de cyclistes peuvent être excessivement exposés sur cet itinéraire, les enfants, les cyclistes peu affirmés, les triporteurs, et même les vélos pliants… Cet inconfort et ces potentiels conflits d’usages seront des freins très nets au développement du vélo,surtout lorsqu’on les compare aux projets initiaux de cette collectivité locale.
[….]

à la lire ou télécharger ici :

contribution sur les nouveaux plans T4 2018 V3

[PDF]

Continuer la lecture

Bilan fête du vélo 2018

Deuxième édition pour cette fête du vélo qui s’est déroulée les samedi 2 et dimanche 3 juin sous un soleil de plomb. Beaucoup de monde, comme l’an dernier. Et un public enthousiaste et varié qui a répondu présent à toutes les animations proposées par Sabine. Petite rétrospective en photos…

Bourse aux vélos

7ème édition de la bourse aux vélos initiée par Sabine. Même endroit que l’année dernière, rue Jeanne d’Arc, avec un stand un peu plus grand. Mais c’était encore trop petit car 57 vélos ont été déposés, ainsi que 2 accessoires vélo ! 42 vélos ont trouvé preneur, soit 71 %, un record, à des prix allant de 10 à 130 €.

Bourse aux vélos d’occasion

Une partie de l’association sur le stand de la bourse aux vélos

Continuer la lecture

Annonces plan vélo : les communiqués de la Métropole (et de Sabine!)

Mercredi 23 mai, la Métropole Rouen Normandie a tenu une conférence de presse pour annoncer du nouveau du côté du vélo dans la Métropole, avec une série de mesures, et publié un communiqué de presse intitulé « La Métropole affirme une politique cyclable ambitieuse pour faire franchir une étape au territoire« . De plus , un chargé de la politique cyclable a été nommé.

Sabine réagit en publiant à son tour ce jour le communiqué de presse ci-dessous  :

communiqué plan vélo mai18

[pdf]

L’heure est donc à l’optimiste à quelques jours de la fête du vélo !

(le communiqué de la Métropole complet ici)

La Métropole  y « [réaffirme] son soutien au développement de la pratique du vélo en définissant une politique cyclable ambitieuse et des engagements concrets » en constatant la faible part modale du vélo (1% sur le territoire ; 2,5% dans l’intra-boulevard rouennais),  l’objectif affiché étant « d’atteindre 5% en 5 ans. »

« Avant la fin de l’année, trois chantiers concrets sont engagés […] :
– Aide à l’acquisition d’un vélo à assistance électrique (VAE), d’un vélo pliable ou d’un vélo cargo […]
– Apaiser les centres-villes et les centres-bourg en favorisant le partage de la voirie […]
– Accélérer la création d’aménagement cyclables et intégrer leur prise en compte dans chaque projet de voirie […]
La Métropole souhaite investir 10 millions d’euros par an pour améliorer la cohabitation piétons/cyclistes/automobilistes soir 20 euros par an, plus du double des préconisations des associations (10€ par an et par habitants) »

Continuer la lecture

Modification du projet T4 : toujours pas de réponse de la préfecture…

En janvier dernier, nous interpellions la préfecture au sujet des modifications majeures apportées au projet de la future ligne T4, notamment sur les reculs quasi systématiques du projet sur la rive droite (par rapport au projet initial validé par le commissaire enquêteur) qui sont, pour les cyclistes :

  • la disparition complète des aménagements spécifiques aux cycles.
  • l’illisibilité totale de la place du cycle sur l’espace public.
  • des zones de grands dangers.

N’obtenant pas de réponse, nous avons renvoyé un courrier le mois dernier (voir ci-dessous) … resté lui aussi sans réponse…

courrier à préfète avril18
[pdf]

 

Les questions posées par Sabine sont-elles si embarrassantes pour que personne ne prenne le temps d’y répondre  ?

(exemple : projet initial vs projet modifié, secteur Cauchoise : les voies dédiées vélos disparaissent)

Continuer la lecture