Baromètre des villes cyclables 2019 : donnez votre avis !

la FUB lance la seconde édition de l’enquête intitulée: « Baromètre Parlons vélo des villes cyclables 2019« . La plus grande enquête française sur le vélo, basée sur le ressenti des cyclistes, donc votre ressenti, revient !

https://barometre.parlons-velo.fr/

A cette occasion, nous invitons tous les cyclistes de la Métropole à répondre à cette grande enquête nationale sur le vélo. Le baromètre reflète la satisfaction des cyclistes dans les villes françaises, grandes ou petites, et crée de la « science cyclable » à partir de l’expression massive du ressenti des usagers du vélo.

Cette seconde édition fournira des analyses comparatives fines sur l’évolution des différents indicateurs entre 2017 et 2019 au sein de votre ville.

Répondez donc au questionnaire avant la fin du mois de novembre, que vous soyez cycliste confirmé, débutant, ou futur cycliste du quotidien. Le questionnaire étant organisé par commune, n’hésitez pas à y répondre pour chaque ville où vous pédalez !

https://barometre.parlons-velo.fr/

L’édition 2017 du questionnaire avait vu des réponses, dans la Métropole de Rouen, d’usagers cyclistes de 22 communes. Deux villes avaient obtenus suffisamment de réponses (la méthodologie fixe un seuil de réponse minimum par rapport au nombre d’habitants) pour figurer au classement. Détails ici.
Dans sa catégorie (ville de 100 à 200000 habitant), Rouen se classait 18ème sur 31, loin derrière Caen (6ème) et Le Havre (7ème) avec 2.83 (climat « plutôt défavorable »). Quant à Sotteville-lès-Rouen … avant-dernière du classement des villes de sa catégorie et du classement total ! (moins de 2 = « très défavorable »).

Si le classement et les podiums par catégorie sont très attendus, tant par les cyclistes que par les municipalités, le principal objectif de l’enquête est de mesurer l’évolution de la cyclabilité territoire par territoire. Ainsi, des analyses fines seront possibles en filtrant sur des critères choisis : peur du vol, facilité du stationnement vélo, qualité des aménagements cyclables, évaluant ainsi concrètement les politiques publiques menées depuis 2017.
Au-delà de la note globale, il sera donc possible d’identifier les points qui ont connu le plus d’avancées et ceux à améliorer en priorité.
Par ailleurs, le module de cartographie – la grande nouveauté de cette édition, permettra aux usagers de remonter leurs priorités : les axes à aménager et les points noirs à résorber.