Archives mensuelles : mai 2019

Sabine fête le vélo : balade et chasse au trésor le dimanche 2 juin

Chasse au trésor pour les enfants :

Départ entre 14 h et 15h dimanche 2 juin. Rendez-vous sur l’Esplanade Marcel Duchamp (Musée des Beaux Arts, Rouen). Liberté totale pour l’heure de départ dans la fenêtre de 14h à 15h
Deux parcours : pour les 6-8 ans et les 8-13 ans … et bien sur la participation à la chasse au trésor est gratuite !

Pas d’inscription préalable, vous devrez donner un nom d’équipe, de 1 à 99 membres. Essayez quand même d’être au moins 2, c’est mieux pour faire équipe !
Vous récupérez vos indices près de la tente des cy­clistes et c’est parti…
C’est du vélo urbain, nous n’assurons pas l’encadrement des enfants : il vous faudra, adultes, les accompa­gner… (rappel : le casque est obligatoire pour les moins de 12 ans).

Ensuite laissez-vous porter et guider par les indices… Pour vous aider, vous aurez des enveloppes “aides” mais qu’il ne faut pas ouvrir sous peine de perdre des points, ce qui n’est pas très grave… Et si vous vous perdez vous aurez même le numéro de téléphone portable du “Maître cycliste sauveteur” qui viendra vous récupérer.

N’oubliez pas de prendre un petit sac à dos avec de l’eau, il fera beau et chaud…
Un goûter vous sera proposé à la fin de la chasse aux trésors vers 17h. !

[facebook]


Petit atelier de remise en état des vélos au marché :

Le matin de 10h30 à 12h30 sur le marché Saint Marc, nous vous proposons un petit atelier remise en état / réglage de votre vélo ou de ceux de vos enfants, réglages des freins, gonflages des pneus… Le but c’est que vous veniez aussi l’après midi à la chasse au trésor où vous pourrez aussi trouver, avant le départ, un peu d’aide pour l’entretien de vos vélos… Nous ne sommes pas magiciens, les vieilles épaves c’est hors de nos compétences 🙂


Balade pique-nique :

Sabine vous emmène en balade : environ 35 km tranquillement dans la Métropole, (150 m de dénivelé doux)
Départ à 11h dimanche 2 juin. Participation à la balade gratuite mais place limitées : veuillez vous inscrire en envoyant un mail à rouensabine@fubicy.org (le rendez-vous de départ à Rouen vous sera alors précisé)
Enfants bienvenus à partir de 12 ans sous la responsabilité d’un adulte, nous n’assurons pas leur encadrement.

[facebook]
Le pique-nique est à emporter par chaque participant.
Un vélo en état avec des vitesses et des freins fonctionnels est fortement recommandé. PAs de grosses difficultés : trajet prévisionnel via route de Lyons, St Léger du Bourg Denis, St Aubin Epinay, St Jacques sur Darnétal, Préaux, Val Normand, Darnétal et Robec.

Goûter offert au retour à Rouen avec l’aide et la participation de BioCoop (rue Jeanne d’Arc, Rouen) qui proposera une animation autour d’un « vélomixeur ».

quelques images de la balade de 2017

rappel : en prélude nous vous proposons une projection du film « Why we Cycle » et débat le vendredi 31 mai à 18h30 ! [fb]

Projection du film « Why we Cycle » et débat

Sabine a le plaisir de vous inviter à la projection à Rouen du merveilleux film documentaire néerlandais « Why We Cycle » (« Pourquoi le vélo ») : Une plongée aux côtés des cyclistes et urbanistes hollandais riche d’enseignements !

Nous aurons la chance à l’issue de la projection de profiter d’un échange avec le très actif Stein van Oosteren, président de FARàVélo et porte-parole du Collectif Vélo Ile-de-France, lui-même Franco-Néerlandais ayant passé la moitié de sa vie aux Pays-Bas et en France.

Rendez vous vendredi 31 mai à 18h30 à l’auditorium du musée des Beaux-Arts à Rouen (entrée 26 bis rue Jean Lecanuet -porte bleue). Entrée libre et gratuite.

Dans quelle ville voulons-nous vivre? Et comment s’y déplacer? Le documentaire Why we cycle (Pourquoi le vélo) est une conversation à la fois riche et jolie autour de ces questions, en parlant du vélo. Une trentaine de personnes explique l’impact du vélo sur leur vie et sur la société néerlandaise, qui a été organisée autour du vélo depuis seulement 46 ans. L’originalité du documentaire est qu’il va au-delà des avantages du vélo que nous connaissons déjà (économique, bon pour la santé, etc.). Il explore des avantages insoupçonnés qui expliquent le bien-être dont parlent non seulement les touristes après une visite aux Pays-Bas, mais aussi les enfants, les personnes âgées, les employés, les psychologues, les urbanistes…..

(*) Sous-titré en français – Film produit par Gertjan Hulster, réalisateur néerlandais, avec Arne Gielen, journaliste, Jeroen Dirks et Marco te Brömmelstroet, de l’institut pour le vélo urbain de l’université d’Amsterdam, et la voix de Chris Boardman. Taskovski Films.

Continuer la lecture

Vélorution de printemps ! samedi 18 mai

Rendez-vous devant le Musée des Beaux-Arts pour un départ à 11h !
Arrivée prévue quais bas rive-gauche après un joyeux tour en ville, déambulation festive et 100% cyclable dans les rues de Rouen.
Décorez vos vélos, venez déguisé·e·s, apportez musique, slogan, pique-nique, …

Défendons à cette occasion le vélo comme moyen de transport idéal au quotidien :
économique, rapide, bon pour la santé, non polluant.
Réclamons davantage de place pour le vélo en ville !

https://www.facebook.com/events/1342620072551940/

Enfants bienvenus (rappel : casque obligatoire pour les – de 12 ans)
* trajet prévisionnel*
Départ Esplanade Musée des beaux arts. Samedi 18 mai 11h
rue Lecanuet, Place du Général de Gaule, rue des Faulx, rue Saint Vivien jusqu’à la croix de pierre, rue Edouard Adam, rue Eau de Robec, rue Lamauve, rue de Germont, rue Docteur Blanche, rue Armand Carrel, place Saint Marc par l’ouest, plateforme TEOR rue Alsace-Lorraine et rue Général Leclerc, rue Grand pont, pont Boieldieu, rue Saint Sever, cours Clémenceau, place Carnot, rue Lafayette, rue de Lessard, place des Emmurées, rue Albert Glatigny, avenue de Bretagne, place Foch, avenue Jacques Cartier, quai haut Jean Moulin, rampe Corneille, quai bas rive gauche.
Pique-nique!

Sotteville-lès-Rouen sur la voie de l’apaisement

La Ville de Sotteville-lès-Rouen prend (enfin) le virage de l’apaisement en mettant en place dans les prochains mois des mesures qui vont dans le bon sens :

Dès le mois de juin 2019, la mise en place d’un large périmètre en zone 30 (à terme, 90% des rues sottevillaises devraient être concernées) , accompagné de doubles sens cyclables, sas vélos, tourne-à-droite cycliste (cédez le passage cycliste au feu) et l’installation d’arceaux dans les lieux publics et lieux d’attraction forte ainsi que des « équipements de stationnement à l’entrée des écoles de la commune et à l’intérieur même des cours ».

Sotteville qui part de très loin : pour rappel la ville était classée avant-dernière du Baromètre FUB !

Sabine continuera bien sur de travailler et de proposer son expertise à la municipalité, pour accompagner ces changements attendus. A suivre !

[…] nous allons ainsi mettre en place un groupe de travail chargé de réaliser le « code de la rue sottevillaise ». » Conviés à une réunion d’information en mairie le 30 mars dernier, les habitants du premier secteur « zone 30 » ont confirmé leur attachement à ce projet. « Nous avons pu constater avec une grande satisfaction que les enjeux de développement durable, de mobilité douce, de promotion de la pratique du vélo, de santé et de sécurisation de la circulation étaient partagé par tous » insiste Alexis Ragache
En rééquilibrant les « rapports de force », la ville apaisée doit favoriser le développement des mobilités dites douces et actives, et particulièrement l’utilisation du vélo. La mise en place de zones 30 permet par exemple la généralisation du double sens cyclable. Cette spécificité du code de la route autorise les cyclistes à circuler à double sens dans les rues en sens unique pour les automobiles. D’autres aménagements tels que les sas vélo aux abords des feux tricolores, les « tout droit » ou encore les « tourne à droite » pourront également être signalisés pour faciliter la circulation des vélos.
« En plus des nécessaires infrastructures, nous travaillons à favoriser l’accueil du vélo en assurant la promotion de ce mode de déplacement » poursuit Luce Pane. 42 arceaux équipent ainsi la nouvelle place de l’Hôtel de ville. Les lieux publics et lieux d’attraction forte (bibliothèque municipale, pôles commerciaux…) vont aussi se voir doter d’arceaux. Quant aux écoles, elles vont progressivement bénéficier d’équipements de stationnement à l’entrée mais aussi à l’intérieur même des cours. « L’objectif est de favoriser le stationnement sécurisé des écoliers et personnels mais aussi de permettre la conduite de projets pédagogiques en lien avec la pratique du cycle. »

Dossier à lire dans le magazine municipal de mai :

Continuer la lecture