les cafés-vélo Sabine : rencontrez-nous, rencontrez-vous !

Rendez-vous désormais régulier, les « cafés-vélo » sont organisés tous les mois (le 10) afin de rencontrer la communauté cycliste de notre territoire.
Venez discuter vélo, autour d’un verre, de manière informelle, avec des cyclistes du quotidien de notre territoire, et des membres de l’association Sabine.
Cyclistes aguerri.e.s ou occasionnels, débutants ou vélotafeurs, rencontrons nous afin de défendre ensemble l’utilisation du vélo comme (vrai) moyen de transport dans la Métropole de Rouen, partager nos expériences, conseils, idées … et pourquoi pas aider ou vous investir avec nous dans la défense et la promotion du vélo dans l’Agglo !

Généralement aux alentour de 18:30 en semaine (le midi le dimanche) , et jusqu’à plus soif 😉 dans des cafés différents à chaque fois. Se déplacer à bicyclette est économique et pratique, bon pour la santé et non polluant; on vous y attend !
Prochain rendez-vous Dimanche 10 février (un dimanche!) lieu à déterminer mais probablement près du marché Saint-Marc entre 10h30 et 13h

Ça se passe comment ? Un joli article de 76actu vous donne un aperçu de l’ambiance et des discussions lors du dernier café-vélo du 10 janvier : « Au café-vélo de l’association Sabine à Rouen, les cyclistes rêvent d’une ville faite pour eux »

[…] En plus de donner de la visibilité à Sabine, elle permet chaque mois aux novices comme aux cyclistes aguerris de partager leurs expériences d’usagers de la route, de se donner des tuyaux pour leurs déplacements quotidiens, d’évoquer leurs difficultés pour chercher ensemble des solutions. Et surtout, de se réunir autour d’une même passion.
[…]
Cette soirée constitue aussi un bon exutoire. Les usages divergent selon chacun : loisir, déplacement quotidien pour le travail ou le sport. Mais au moins ici, tout le monde sait ce que ça fait de se trouver dans la peau d’un cycliste. Et ça, ça fait du bien à une majorité des participants, qui disent ne pas être compris et entendus, notamment par les collectivités. Nombre d’entre eux partagent le même avis : « à Rouen, tout est fait pour la bagnole ».
[…]
Heureusement, de nombreux petits plaisirs l’emportent sur le reste. Comme le sentiment de faire du bien à la planète, de remonter toute une file de voiture embouteillée, de filer naturellement à travers les petites rues, de penser « aux kilos qui s’envolent à chaque coup de pédale » et même, pour certains, la conduite sportive et active imposée par la circulation urbaine.
Tout cela finit même par rendre accro. En tout cas, ça donne le sourire. « Ici, on préfère rester positif », s’amusent plusieurs membres de l’association, comme une boutade à la dernière interview de Frédéric Sanchez en trois volets sur la mobilité. Avec le café-vélo, ils espèrent encourager de plus en plus de monde à choisir le deux-roues pour se déplacer.