Annonces plan vélo : les communiqués de la Métropole (et de Sabine!)

Mercredi 23 mai, la Métropole Rouen Normandie a tenu une conférence de presse pour annoncer du nouveau du côté du vélo dans la Métropole, avec une série de mesures, et publié un communiqué de presse intitulé « La Métropole affirme une politique cyclable ambitieuse pour faire franchir une étape au territoire« . De plus , un chargé de la politique cyclable a été nommé.

Sabine réagit en publiant à son tour ce jour le communiqué de presse ci-dessous  :

communiqué plan vélo mai18

[pdf]

L’heure est donc à l’optimiste à quelques jours de la fête du vélo !

(le communiqué de la Métropole complet ici)

La Métropole  y « [réaffirme] son soutien au développement de la pratique du vélo en définissant une politique cyclable ambitieuse et des engagements concrets » en constatant la faible part modale du vélo (1% sur le territoire ; 2,5% dans l’intra-boulevard rouennais),  l’objectif affiché étant « d’atteindre 5% en 5 ans. »

« Avant la fin de l’année, trois chantiers concrets sont engagés […] :
– Aide à l’acquisition d’un vélo à assistance électrique (VAE), d’un vélo pliable ou d’un vélo cargo […]
– Apaiser les centres-villes et les centres-bourg en favorisant le partage de la voirie […]
– Accélérer la création d’aménagement cyclables et intégrer leur prise en compte dans chaque projet de voirie […]
La Métropole souhaite investir 10 millions d’euros par an pour améliorer la cohabitation piétons/cyclistes/automobilistes soir 20 euros par an, plus du double des préconisations des associations (10€ par an et par habitants) »



Quelques article de presse suite à l’annonce de ce plan vélo :

Paris-Normandie : Prime à l’achat de vélos électriques, nouveaux aménagements : à Rouen, un ambitieux projet pour les cyclistes

[…]« Nous avons recruté un « Monsieur vélo » en la personne de Thierry Arranger. Il s’occupera spécifiquement du sujet », explique le patron de la Métropole. L’une de ses missions principales sera de s’assurer de l’ajout de « 100 km de voie exclusive pour les vélos pour boucher les discontinuités sur le réseau de pistes cyclables. Ils se rajouteront aux 170 km déjà existants. » Secteurs notamment visés : l’avenue des Canadiens au Petit-Quevilly, la RD7 à Cléon/Saint-Aubin-lès-Elbeuf, la voie verte entre Duclair et le Trait, la Route des fruits, l’itinéraire de la vallée du Cailly. L’idée : ne délaisser aucune commune.[…]

76Actu : La Métropole de Rouen va mettre en place une prime à l’achat de vélos électriques

[…]la collectivité veut lever les « freins » à l’utilisation du vélo en ville. Première annonce faite, l’achat de 1000 vélos, à assistance électrique (pour les trajets longs et à dénivelé important), pliants (acceptés dans les transports en communs), et « cargos » (pour transporter les enfants). Une prime – dont le plafond pourrait s’élever à 300 euros – sera versée à tout acheteur, sans conditions de ressources. Les modalités devront être définies dans les prochains mois, et la mesure votée en conseil de la Métropole en octobre 2018, mais le principe sera bien « premier arrivé, premier servi ».[…]

Tendance-Ouest : Aide à l’achat, travaux, voies bus : Rouen s’engage pour les cyclistes :

[…] Nouvelles règles pour les voies bus
Pour aider les cyclistes à circuler en ville, la Métropole entend aussi accélérer la mise en place de zones 30 et les généraliser. Un travail particulier sera aussi fait sur le centre de Rouen rive droite. « Nous voulons résoudre, enfin, le problème de l’usage diversifié des voies bus, poursuit Frédéric Sanchez, nous voulons un régime d’autorisation générale que ce soit une voie bus classique ou une voie Teor. Il ne s’agit pas d’encourager le vélo sur les voies bus, mais il faut que ce soit lisible. »
Le président de la Métropole entend ainsi mettre « les polémiques derrière nous » quant à la circulation des vélos sur les voies du Teor. Les nouvelles règles seront dévoilées et mises en place, d’ici l’ouverture de la ligne T4, au printemps 2019. […]

Lire également :

Tendance Ouest:  La Métropole de Rouen nomme un chargé de la politique cyclable

[…] »Ma mission principale, c’est de piloter le projet de développement de la politique cyclable de la Métropole de Rouen (Seine-Maritime), c’est-à-dire définir la stratégie et les modalités de mise en œuvre. C’est aussi une mission importante sur le développement et la coordination du réseau avec les partenaires et puis de favoriser le développement d’une culture du vélo en interne et de la faire essaimer.[…]

Paris-Normandie : Vélo: les nouvelles ambitions de la Métropole Rouen Normandie

[…]Le recrutement de Thierry Arranger serait-il le signe d’une Métropole décidée à sortir du « ni fait ni à faire » ? Son président a annoncé il y a quelques mois un objectif : atteindre 5 % de déplacements à vélo. À l’occasion de la fête du 2 juin, il pourrait même annoncer une ambition plus grande. Il le faudra pour débloquer le compteur quand, aujourd’hui la part, du vélo ne représente que 1,2 % des 900 0000 déplacements dans le territoire métropolitain.[…]